Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 175

La sagesse humaine est folie, 18 juin

Eternel, qu'est-ce que l'homme pour que tu le connaisses? Le fils de l'homme, pour que tu prennes garde à lui? Psaumes 144:3.

Le Seigneur a une place pour chaque homme et chaque femme, qu'il soit jeune, d'âge moyen ou vieux. Lorsque les hommes et les femmes trouveront leur place, il s'accomplira pour le Seigneur une œuvre qui n'a pas encore été entreprise. Une grande faiblesse s'est abattue sur le peuple de Dieu parce que ... [certains] ont quitté le Seigneur Jésus, parce qu'ils ont perdu dans leur vie son Esprit, son amour, la richesse de sa grâce. Ils ont gonflé leur âme de vanité, et ils ont établi leur plans sur la sagesse humaine, comptant sur le talent humain pour leur force. C'est ainsi qu'ils s'attirent la faiblesse et la perplexité. En comptant sur l'humanité, ils oublient que les hommes et les femmes ont des limites, qu'ils sont naturellement égoïstes et que leurs plans sont toujours mêlés d'impuretés.

Les êtres humains les plus doués, les hommes et les femmes aux esprits les plus ouverts et à l'entendement le plus profond, les personnes très cultivées, ayant profité d'une formation poussée, ceux qui se dressent en dirigeants dans le monde, tous ne sont, en comparaison avec Dieu, que des nourrissons dans leur compréhension des sujets éternels. Et parce que leur connaissance de Dieu est si limitée, parce qu'ils en savent si peu sur ses méthodes, son intelligence, son caractère, ils courent le danger de se faire dieux eux-mêmes. ...

Ceux qui ne sont pas conscients de la grandeur de Dieu, de sa toute-puissance, s'imposeront comme grands et sages, mais ils ne sont que néant. Aux yeux de Dieu, ils ne sont que de petits enfants, ils ne peuvent marcher seuls, et cependant ils se sentent pleinement habilités à manier les affaires les plus importantes. Ils supposesnt que s'ils peuvent réunir leurs talents, ils atteindront le succès. Mais plus nombreux ils seront à s'unir, plus complète sera leur échec à moins qu'ils ne cherchent à connaître et à comprendre Dieu. Ce n'est pas le nombre de personnes rassemblées en associations qui suscite l'harmonie entre l'homme et le ciel.

Un grand nombre, un très grand nombre, manquant d'expérience et ne réfléchissant pas, se voient suffisamment sages pour entreprendre tout ce qu'ils ont envie de faire. Au yeux de Dieu, leur sagesse est folie. Ils doivent se souvenir qu'ils ne sont que des enfants en sagesse, et qu'avant de pouvoir se connaître eux-mêmes, ils doivent apprendre à connaître Dieu.

Dieu est notre Père, et il enseignera tous ceux qui viennent à lui, reconnaissant que leur sagesse humaine est folie. Lorsqu'ils s'empareront de sa force et feront la paix avec lui, en vivant par sa Parole, le Seigneur joindra sa force à leur faiblesse, sa connaissance à leur ignorance, pour les rendre forts en lui. Il leur accordera l'attention dont ils ont besoin. Ceux qui se confient en lui et le prennent pour leur Maître ne trébucheront ni ne tomberont. — Manuscrit 88, 1902 (18 juin 1902), “Une œuvre mondiale”.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»