Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 19

La vérité, un principe permanent, 13 janvier

Pour marcher d'une manière digne du Seigneur et lui être entièrement agréables, portant des fruits en toutes sortes de bonnes œuvres et croissant par la connaissance de Dieu... Colossiens 1:10.

La vérité que Dieu révèle dans sa Parole doit être un principe vivant et permanent. On ne peut la considérer comme une influence qui s'exerce parmi beaucoup d'autres mais comme celle qui domine toutes les autres. Elle agira puissamment sur la vie et la conduite jusqu'à ce que l'être tout entier s'identifie à l'image du Modèle parfait, et que le dépositaire humain devienne un être complet en Jésus-Christ. “Ainsi donc, comme vous avez reçu le Seigneur Jésus-Christ, marchez en lui, étant enracinés et fondés” non en vous-mêmes, non selon des idées humaines, mais “en lui, et affermis par la foi, d'après les instructions qui vous ont été données, et abondez en actions de grâces. Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s'appuyant sur la tradition des hommes, sur les principes élémentaires du monde, et non sur Christ.” Colossiens 2:6-8.

Le plus grand danger que vous courrez sera de ne pas voir qu'il est indispensable de contempler le caractère du Christ dans le but précis d'imiter sa vie et de conformer votre caractère au sien. Il doit y avoir une différence marquée entre votre carctère et celui que forme le monde. “Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité. Vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité.” Colossiens 2:9, 10.

Les grandes vérités bibliques nous sont destinées individuellement, pour diriger, guider et gouverner notre vie; ceux qui se disent les disciples du Christ ne peuvent le représenter dignement dans le monde que par la grâce et la beauté de leur caractère. Dieu n'acceptera rien de moins qu'un service qui vient du cœur. Dieu exige la sanctification de l'homme tout entier, corps, âme et esprit. Le Saint-Esprit implante une nouvelle nature et façonne le caractère par la grâce du Christ, jusqu'à ce que l'image de Jésus soit parfaite. C'est en cela que consiste la véritable sainteté. ...

Votre esprit, vos paroles et votre influence font impression sur l'esprit des autres. L'atmosphère qui enveloppe l'âme, si elle est mauvaise, sera semblable à un paludisme spirituel qui empoisonnera ceux qui vous entourent. Mais l'âme qui répand une odeur de vie donnant la vie se fait du bien. Une atmosphère céleste pénétrera l'âme se laissant envahir par la vérité qui œuvre par l'amour et purifie l'être. “Celui qui fréquente les sages devient sage, mais celui qui se plaît avec les insensés s'en trouve mal.” Proverbes 13:20. Chaque âme qui se réclame de la vérité devrait le manifester par un caractère droit, sa consécration à Dieu, de la constance, et elle devrait représenter le caractère du Christ par une vie bien ordonnée et une conversation pieuse. — Lettre 70, 1894 (13 janvier 1894), aux “Frères ayant des responsabilités dans les bureaux de la Review and Herald”.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»