Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 198

L'équilibre de la croissance chrétienne, 11 juillet

Il fera paraître ta justice comme la lumière, et ton droit comme le soleil à son midi. Psaumes 37:6.

Nous avons grand besoin d'humilité. Si elle était cultivée, elle deviendrait un ornement de grande valeur aux yeux de Dieu. Elle est essentielle dans le travail. Mais il n'y a pas grande vertu à penser que l'humilité consiste en une vile incompétence. Si l'humilité est toujours indispensable au service de Dieu, si elle doit toujours être cultivée, il faut cependant veiller à ce qu'elle ne dégénère pas en une timidité qui entraîne les hommes à vaciller quand les circonstances réclament qu'ils se dressent fermement pour la vérité. Il ne faut pas offrir à Dieu un demi-service. Le Seigneur a confié sa tâche à chaque homme. Chacun doit être un moyen par lequel Dieu peut travailler pour communiquer la volonté du ciel. ...

Certaines tâches difficiles et déplaisantes doivent être accomplies. Les chrétiens ne doivent pas se tenir là où ils risquent de sanctionner le mal par leur silence. Ils se font les complices des machinations de l'ennemi en gardant les lèvres closes alors qu'ils devraient parler clairement, sans se vanter toutefois, ni prendre un ton suffisant. Ils doivent exprimer la vérité avec amour. ...

Dieu, dans sa grande miséricorde, donnera à tous ceux qui croient en lui l'efficacité et la puissance dont ils ont besoin à son service pour accomplir son œuvre, de même qu'il accorda sa puissance à Joseph, Samuel, Daniel, Timothée et bien d'autres qui se réclamèrent de ses promesses. Ils croyaient en lui et comptaient sur lui, et ce fut leur vertu. Hommes et femmes doivent avancer par la foi. Ils doivent se frayer un passage à travers le nuage d'objections que Satan suscite pour enrayer leurs progrès. Lorsque Dieu constate qu'ils se confieront en lui pour les aider efficacement, il les fait progresser en toute sécurité parmi les épaisses ténèbres du manque de consécration des hommes. ...

Sans l'aide constante qui ne peut venir que de Dieu, même ceux que l'on considère comme les croyants les plus éminents courent le danger de tomber dans des péchés que Satan a conçus pour déshonorer Dieu. Gardez à l'esprit, vous qui vous proclamez croyants, que ce n'est que lorsque vous aurez cette foi qui œuvre par l'amour et purifie l'âme, ce n'est que lorsque vous posséderez au cœur la joie du salut en Christ, que vous serez qualifiés pour guider les pécheurs sur la voie de la repentance et de la réforme. Le véritable croyant ne donne pas seulement son assentiment à la vérité, mais il est convaincu de cette vérité et il la met en pratique; il n'est pas satisfait à moins d'avoir avec lui la présence de Dieu, qui est une puissance pour le bien dans le monde. ...

Christ, Celui qui a donné sa vie pour la vie du monde, afin que tous ceux qui croient en lui ne périssent point, mais qu'ils aient la vie éternelle, est le véritable Gardien de la maison. ... Nous sommes protégés par la puissance de Dieu. La présence et la grâce du Christ, c'est le secret de toute vie et de toute lumière. — Lettre 79, 1901 (11 juillet 1901), à A. G. Daniells.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»