Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 20

La bonne odeur du caractère chrétien, 14 janvier

Grâces soient rendues à Dieu, qui nous fait toujours triompher en Christ, et qui répand par nous en tout lieu l'odeur de sa connaissance! 2 Corinthiens 2:14.

Toute organisation religieuse où la critique est entretenue comme un art et où elle est considérée comme une lumière spirituelle n'a aucune chance de succès. Les hommes feraient mieux de rester aveugles aux fautes d'autrui plutôt que de jouer aux fins limiers, guettant les défauts de ceux que Dieu aime et à travers lesquels il agit. Nous devons tous nous humilier et non pas nous considérer comme supérieurs. ...

Ne regardez à personne, si ce n'est au Christ. Nous désirons que le Christ soit près de nous, et le Christ désire demeurer en nous. Nous sommes humains et faillibles, chacun d'entre nous, et si le Christ, l'espérance de la gloire, ne se trouve pas en nous, nous commettrons des bévues remarquables en jugeant nos collègues selon nos propres critères. Dieu voit au-delà des apparences. Il voit tout ce qui est bien, et il note tout ce qui est mal. Laissons-lui le soin de juger nos frères.

Occupez-vous de jeunes gens et de jeunes filles dont le caractère est en formation. Parlez-leur et faites tout ce que vous pouvez pour les aider. Que personne ne forme les jeunes gens et les jeunes filles dans l'art de souligner les défauts. Que les jeunes ne vous entendent pas disséquer les fautes de ceux qui ne vous reviennent pas. Les jeunes sont des serviteurs de Dieu dont il faut s'occuper et dont il faut encourager les pensées bonnes, pures et saintes. Ils n'ont nul besoin d'apprendre à soupçonner le mal. Satan est tout disposé à le leur enseigner. Apprenez-leur à être aimables, à se respecter et à s'aimer les uns les autres comme le Christ nous a aimés. Imprégnez vos paroles et vos actes de la bonne odeur du caractère du Christ. Cessez pour toujours vos récriminations bougonnes. C'est alors que couleront à flots dans vos cœurs la lumière et la justice du Christ. Dieu vous bénira et vous serez en bénédiction aux autres. ...

C'est notre caractère et non le fait que nos noms soient inscrits dans les registres de l'église qui fait de nous des chrétiens. Que de changements se produiront lorsque le Christ, demeurant dans les cœurs, resplendira sur le visage de ceux qui l'aiment et gardent ses commandements! La vérité y est inscrite. L'homme est transformé à l'image du Christ. Une personne du monde passera peut-être sans remarquer le changement, mais ceux qui vivent déjà en communion avec le Christ discerneront sa présence dans les paroles et les pensées de cet être. L'influence de Jésus sur le cœur se manifeste par une gentillesse constante et un amour plus qu'humain. La douce paix du ciel habitera en l'âme et se lira sur l'expression du visage. — Lettre 6, 1899 (14 janvier 1899), aux “Frères et sœurs participant au camp meeting de Ballarat”.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»