Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 221

Le grand Médecin missionnaire, 3 août

Celui qui dit qu'il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même. 1 Jean 2:6.

Le grand Médecin missionnaire était un guérisseur merveilleux. Il accomplissait les miracles les plus convaincants. Il est le chemin, la vérité, et la vie. Il ne disait que la vérité. Continuellement sortaient de ses lèvres les paroles précieuses qui apportent la force spirituelle à tous ceux qui en font une partie de leur vie quotidienne. Notre croissance spirituelle dépend des aliments que nous donnons à notre esprit.

Nous avons le privilège de recevoir le pain de vie du grand Médecin missionnaire qui est venu sur notre terre pour donner la vie au monde. La vérité pure, raffinée et ennoblissante nous vient de son grand cœur. ... Son cœur brûlait constamment de cet amour qui l'a entraîné des cieux vers notre monde. Sa bonté et son pouvoir le rendaient capable de révéler dans sa vie la vérité qu'il est venu apporter sur cette terre à notre race déchue. Dans chacune de ses paroles, dans chacun de ses actes, il manifesta l'amour de Dieu, réconfortant et encourageant les délaissés et les désespérés. Dans sa sagesse céleste, il affirma sa vraie majesté en dirigeant toutes choses pour le bonheur présent et futur des êtres humains. Il est venu pour enseigner aux hommes et aux femmes comment vivre, ici-bas, la vie dont il a donné l'exemple — la vie qui les rendra dignes d'entrer dans les demeures de félicité éternelle.

Son cœur était débordant de compassion. Ecoutez ses paroles miséricordieuses, prononcées pour soulager le pécheur coupable: “Tes péchés sont pardonnés.” Matthieu 9:2. ... Il accordait la guérison de l'âme et du corps. Sa vie révélait l'amour, la pitié, la compassion et la joie des cieux. Des milliers retrouvèrent la santé par ses paroles: “Sois guéri.” Sa gloire fut si pleinement révélée par ses œuvres que les démons en étaient contrariés; même lorsqu'ils étaient mis en demeure de cesser de tourmenter les hommes, ils confessaient que le Christ était le Saint de Dieu.

Toutes ces œuvres, le Christ les accomplit pour montrer aux hommes qu'il était le tabernacle du témoignage; que la Parole avait été faite chair. Au milieu du campement des hommes, parmi les errants et les pécheurs, le Christ a placé sa tente. Il vécut près des pauvres et des plus humbles bien qu'il fût le roi de gloire. Il a voulu nous familiariser avec son caractère afin que nous puissions devenir participants de la nature divine, être un avec lui par la foi et dans la pratique. Il déclare: “Toutes choses m'ont été données par mon Père.” Matthieu 11:27. “Tout ce que le Père a est à moi.” Jean 16:15. “Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre.” Matthieu 28:18. Pourquoi ce transfert merveilleux aurait-il été réalisé si ce n'était pas pour que le Christ puisse être le Rédempteur de ce monde, le Sauveur incarné! Le grand Maître, tandis qu'il était sur cette terre, s'est donné tout entier afin de nous enseigner à travailler pour Dieu en tant que missionnaires dévoués et consacrés. — Lettre 281, 1904 (3 août 1904), au Dr W. H. Riley.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»