Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 228

Des Paroles de grâce, 10 août

Et tous lui rendaient témoignage; ils étaient étonnés des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche. Luc 4:22.

Ce matin, mon cœur est attiré vers Dieu dans le désir sincère de mon âme d'être guidée par le Saint-Esprit. Quelles paroles pourrais-je prononcer qui seraient appréciées et comprises?

Lorsque le Christ était sur la terre, il dit un jour aux scribes et aux pharisiens: “Pourquoi ne comprenez-vous pas mon langage?” Ces hommes plaçaient continuellement leur interprétation personnelle au-dessus des paroles claires de vérité qui sortaient de la bouche de Jésus. ...

Avec puissance et clarté, le Christ prononçait les paroles qui devaient parvenir jusqu'à notre époque comme un réel trésor de bonté. Comme ces paroles étaient précieuses et pleines d'encouragement! De ses lèvres divines s'écoulaient avec une complète et abondante assurance les bénédictions qui faisaient de lui la source de toute bonté, et prouvaient qu'il lui appartenait de bénir et de marquer l'esprit de tous ceux qui étaient présents. Il avait une mission particulière et sainte, et tous les trésors de l'éternité étaient à sa disposition. Il pouvait les distribuer librement, ce n'était pas pour lui une proie à arracher que d'agir à la place de Dieu. Dans ses bénédictions, il englobait tous ceux qui devaient faire partie de son royaume en ce monde. Il avait apporté sur la terre toutes les bénédictions essentielles au bonheur et à la joie de chaque âme. Devant tous, il présentait les richesses de la grâce céleste, les trésors accumulés du Père éternel et immortel. ...

En certaines occasions, le Christ parlait avec une grande autorité; ses paroles atteignaient leur but avec une force irrésistible, avec le sens écrasant de la grandeur de l'Orateur. Par rapport à lui, les forces humaines semblaient réduites au néant. Tous ses auditeurs étaient profondément touchés. Leur esprit était impressionné parce que le Christ réitérait les ordres de la gloire la plus excellente. Quand il convoquait le monde à l'écouter, tous restaient fascinés et émerveillés, l'esprit convaincu. Chaque mot prononcé par lui semblait à ceux qui l'écoutaient comme la vie même de Dieu. ...

“La Parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. Jean lui a rendu témoignage, et s'est écrié: C'est celui dont j'ai dit: Celui qui vient après moi m'a précédé, car il était avant moi.” Jean 1:14, 15. Oui, il était avant Jean. Entouré par la colonne de nuée le jour, et par la colonne de feu la nuit, il a conduit les enfants d'Israël à travers le désert. “Et nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce sur grâce.” — Manuscrit 115, 1905 (10 août 1905), “Un Sauveur divin”.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»