Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 23

Aimez comme le Christ aime, 17 janvier

Ce que je vous commande, c'est de vous aimer les uns les autres. Jean 15:17.

La prière du Christ (dans Jean 17) ... est une illustration de l'intercession qu'il accomplit pour nous devant le Père.

“Sanctifie-les par ta vérité; ta parole est la vérité”, pria-t-il. Verset 17. “Comme tu m'as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde. Et je me sanctifie moi-même pour eux, afin qu'eux aussi soient sanctifiés par la vérité.

”Ce n'est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour tous ceux qui croiront en moi par leur parole, afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu'eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m'as envoyé. Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, afin qu'ils soient un comme nous sommes un, — moi en eux, et toi en moi, — afin qu'ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m'as envoyé et que tu les as aimés comme tu m'as aimé.” Versets 18-23.

Aujourd'hui, Celui qui prononça cette prière intercède devant le Père en faveur des êtres humains qu'il a rachetés. Il les présente à Jéhovah en disant: “Je les ai gravés sur mes mains.” Voir Ésaïe 49:16.

La sanctification procède de la vérité; Dieu désire que nous soyons un avec le Christ. Les chrétiens doivent prouver au monde, par leur sanctification et leur unité, qu'une œuvre parfaite a été accomplie pour eux, en Christ et par le Christ. De ce fait ils doivent témoigner que Dieu a envoyé son Fils pour sauver les pécheurs. Permettrez-vous au Christ de poursuivre cette œuvre de sanctification dans vos cœurs? Vous pouvez tous être accomplis en lui. Vous avez la certitude que vous pouvez être rendus parfaits par la sanctification en la vérité.

Le Sauveur connaît les souffrances mentales de ses enfants. Il sait que leurs cœurs sont parfois blessés et qu'ils saignent. Il apaisera la souffrance de ceux qui sont affligés et il viendra à leur secours: “Portez les fardeaux les uns des autres.” Galates 6:2. “Nous qui sommes forts, nous devons supporter les faiblesses de ceux qui ne le sont pas, et ne pas chercher ce qui nous plaît.” Romains 15:1. Nous devons avoir de bonnes relations les uns avec les autres, même si cela exige un sacrifice. Le Christ a fait pour nous un sacrifice infini; ne devrions-nous pas être prêts à nous sacrifier pour nos semblables? Nous devons éviter attentivement de blesser ou de meurtrir le cœur des enfants de Dieu, car c'est le cœur du Christ que nous blesserions ou que nous meurtririons ainsi. — Lettre 31, 1904 (17 janvier 1904), au Pasteur et à Mme J. A. Burden, au Docteur et à Mme D. H. Kress.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»