Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 235

Comment utiliser votre influence, 17 août

Nul de nous ne vit pour lui-même, et nul ne meurt pour lui-même. Romains 14:7.

Les hommes sont constamment tentés de considérer que toute influence exercée par eux est due à leur valeur personnelle. Le Seigneur ne travaille pas avec ceux qui voient les choses de cette façon-là. A aucun être humain il ne donnera la gloire qui revient à son saint nom. Dieu voudrait que tous soient sous ses directives et reconnaissent que c'est à lui qu'appartient toute la gloire de leur succès. ...

Si l'ouvrier veut marcher en toute humilité d'esprit, regardant à Dieu, lui faisant confiance, travaillant à son propre salut avec crainte et tremblement, le Seigneur collaborera avec lui. C'est Dieu qui agit en nous afin que nous fassions sa volonté pour la gloire de son nom. Il donnera sa sagesse et sa puissance divine à tous ceux qui travaillent à son service. Il fait de son serviteur humble et fidèle son représentant. Celui qui ne s'exalte pas lui-même, et qui ne pense pas de lui-même plus qu'il ne doit, consacrera sa vie en sacrifice vivant. Dieu acceptera cette vie, il l'emploiera, il la soutiendra. ...

Notre vie ne nous appartient pas. Elle appartient au Christ. Tout lui appartient, et nous devons employer nos forces à faire sa volonté. Veillez et priez, dépensez-vous sans compter à faire sa volonté de tout votre cœur. Considérez chaque talent qui vous a été confié comme un trésor sacré qui doit être utilisé pour transmettre aux autres la connaissance et la grâce reçues. ...

Néhémie a exercé une grande influence sur le monarque [perse] à la cour duquel il vivait, ainsi que sur les citoyens de Jérusalem. Au lieu d'en attribuer les louanges à son caractère admirable, à ses aptitudes et à sa remarquable énergie, Néhémie exposa la situation telle qu'elle était. Il déclara que ses succès étaient dus à la main bienveillante de Dieu qui reposait sur lui. Il chérissait la pensée que Dieu était sa sauvegarde chaque fois qu'il était à même d'exercer une influence. Chaque fois qu'il obtenait une faveur, il louait la puissance active de Dieu. ... Et Dieu accorda la sagesse à Néhémie parce qu'il ne se glorifiait pas lui-même. Le Seigneur lui enseigna comment utiliser au mieux les dons qui lui avaient été confiés, et sous les directives de Dieu, ces talents rapportèrent d'autres talents. ...

Chaque parcelle d'influence doit être appréciée comme un don de Dieu. La perception de l'esprit doit servir uniquement à la gloire de Dieu. Alors, le sens des responsabilités grandira. Nos talents seront monnayés afin afin qu'ils puissent augmenter et même doubler. Des centaines d'hommes et de femmes se mettraient assidûment et consciencieusement au travail pour faire usage de ce qu'ils ont s'ils avaient une appréciation correcte de la confiance divine qui leur est accordée. — Lettre 83, 1898 (17 août 1898), à un pasteur dirigeant en Australie.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»