Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 252

Le mystère de l'incarnation, 3 septembre

Et, sans contredit, le mystère de la piété est grand: Dieu a été manifesté en chair, justifié par l'Esprit, vu des anges, prêché aux nations, cru dans le monde, élevé dans la gloire. 1 Timothée 3:16.

La nature humaine du Fils de Marie fut-elle transformée en la nature divine du Fils de Dieu? Non, les deux natures étaient mystérieusement mêlées en une personne — l'Homme Jésus-Christ. En lui habitait corporellement toute la plénitude de la divinité. Lorsque le Christ fut crucifié, ce fut sa nature humaine qui mourut. La divinité ne disparut pas, ne mourut pas; cela aurait été impossible. Jésus-Christ, celui qui n'a pas péché, sauvera chaque fils, chaque fille d'Adam qui accepte le salut offert et consent à devenir enfant de Dieu. Par son sang, le Sauveur a racheté la race déchue. C'est un grand mystère, un mystère qui ne sera pas pleinement, complètement compris dans sa magnitude avant que les rachetés soient transformés. Alors seront comprises la puissance, la grandeur et l'efficacité du don de Dieu à l'homme. Mais l'ennemi est bien décidé à ce que ce don soit rendu tellement mystérieux qu'il ne soit plus que néant. ...

Qui peut parvenir à la connaissance parfaite de Dieu? Les Evangiles présentent le caractère infiniment parfait du Christ. Je voudrais pouvoir en parler de façon que le monde entier comprenne le but de la mission et de l'œuvre du Christ. Lisez et sondez les Ecritures, où le Christ est présenté comme le divin objet de notre foi. Lorsque l'homme limité, sous l'influence subtile du tentateur, en vient à questionner les paroles de Celui qui est appelé “Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix” (Ésaïe 9:6), l'idée qu'il se fait de sa propre personne enfle, et celle qu'il se fait du Christ et de Dieu diminue. ...

Les hommes les plus doués de la terre pourraient tous s'occuper activement, à partir de maintenant et jusqu'au jugement, à exalter le caractère du Christ de toutes leurs facultés données par Dieu. Mais ils échoueraient encore à le présenter tel qu'il est. Les mystères de la rédemption, comprenant le caractère divin et humain du Christ, son incarnation, son expiation pour les péchés, pourraient occuper les plumes et les facultés mentales les plus élevées des hommes les plus sages à partir de maintenant jusqu'à ce que le Christ soit révélé dans les nuées du ciel avec puissance et une grande gloire. Mais même si ces hommes tentaient de toutes leurs facultés à donner une représentation du Christ et de son œuvre, la représentation n'effleurerait même pas la vérité. ...

Le thème de la rédemption occupera les esprits et les langues des rachetés au cours de toute l'éternité. La réflection de la gloire de Dieu resplendira à jamais sur la face du Sauveur. — Lettre 280, 1904 (3 septembre 1904), aux “Pasteurs, médecins et membres du corps enseignant”.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»