Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 253

Scènes du second avènement, 4 septembre

Car le feu de ma colère s'est allumé, et il brûlera jusqu'au fond du séjour des morts; il dévorera la terre et ses produits, il embrasera les fondements des montagnes. Deutéronome 32:22.

Toutes les forces sataniques sont à l'œuvre avec une puissance qui vient d'en bas. Le jour de la mort ne nous est pas présenté dans la Parole comme le grand mobile irrésistible nous appelant à nous réveiller et à profiter de toutes les occasions. Quel est le mobile présenté par Dieu dans sa Parole à tous ses ouvriers? ... “Le grand jour de l'Eternel est proche, il est proche, il arrive en toute hâte.” Sophonie 1:14. Et avant que survienne ce grand jour dernier, nous devons proclamer l'ultime message de miséricorde à un monde déchu, préparer les hommes et les femmes pour le second avènement du Seigneur.

Tout ce qui peut être conçu par l'ennemi pour occuper les pensées, et détourner ainsi l'attention de ce message, sera conçu. Mais nous devons aller de l'avant et proclamer la Parole du Seigneur. La fin de toutes choses est proche. Bientôt le Seigneur viendra sur les nuées du ciel, avec puissance et une grande gloire. ...

Au jour de sa venue, la dernière grande trompette retentira, et il se produira un terrible tremblement de la terre et du ciel. Toute la terre, des sommets les plus élevés aux mines les plus profondes, l'entendra. Tout sera pénétré par le feu. L'atmosphère viciée sera purifiée par les flammes. Le feu ayant accompli sa mission, les morts qui ont été déposés dans leurs tombes ressusciteront — certains pour la vie, afin d'être enlevés à la rencontre du Seigneur dans les airs, et d'autres pour assister à la venue de celui qu'ils ont méprisé et qu'ils reconnaissent maintenant comme le Juge de toute la terre.

Aucun des justes n'est touché par les flammes. Ils peuvent traverser le feu comme Schadrac, Méschac et Abed-Nego marchèrent au milieu des flammes de la fournaise chauffée sept fois plus qu'il ne convenait de la chauffer. Les nobles Hébreux ne pouvaient être consumés, car la forme du quatrième, le Fils de Dieu, était avec eux. De même, au jour de la venue du Seigneur, la fumée et les flammes ne pourront faire aucun mal aux justes. Ceux qui sont unis au Seigneur seront sains et saufs. Tremblements de terre, ouragans, incendies, inondations ne peuvent atteindre ceux qui sont prêts à rencontrer leur Sauveur en paix. Mais ceux qui ont rejeté notre Sauveur, l'ont flagellé et l'ont crucifié, seront parmi les ressuscités d'entre les morts; ils contempleront sa venue sur les nuées du ciel, accompagné des armées célestes — des myriades de myriades et des milliers de milliers. ...

Cette scène m'a été présentée aussi pleinement que j'étais capable de la supporter. Puis le décor changé, et des représentations de ce qui se passe à présent ont défilé devant moi. — Manuscrit 159, 1903 (4 septembre 1903), “Un message à des médecins dirigeants”.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»