Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 255

Aperçus de l'histoire de Pâques, 6 septembre

Quelques hommes de la garde entrèrent dans la ville, et annoncèrent aux principaux sacrificateurs ce qui était arrivé. Matthieu 28:11.

Les anges du Seigneur excellent en force. Un ange apparut aux gardes romains chargés de surveiller la tombe du Christ et les rendit craintifs, tremblants, aussi incapables que des hommes morts. Et cependant toute la scène fut gravée à jamais dans leur esprit. Un ange puissant, revêtu d'une grande gloire, descendit du ciel vers le sépulcre terrestre, et posant la main sur la pierre scellée, il la roula comme un simple caillou. Puis on entendit l'ange puissant dire d'une voix qui fit trembler la terre: “Jésus, Fils de Dieu, ton Père t'appelle.” Alors celui qui avait obtenu le pouvoir de conquérir la mort et la tombe se dressa, et proclama devant le tombeau ouvert de Joseph: “Je suis la résurrection et la vie.”

Les soldats se hâtèrent d'aller trouver les sacrificateurs, et le cœur tremblant, ils leur racontèrent ce qui s'était passé. Le visage des prêtres devint cadavérique. Caïphe voulut parler. Ses lèvres remuaient, mais elles ne laissaient passer aucun son. Les soldats allaient quitter la salle du conseil quand une voix les rappela. Caïphe avait enfin recouvré la parole. “Attendez, attendez, dit-il. Ne dites à personne ce que vous avez vu.”

Les soldats furent chargés d'un rapport mensonger. “Dites: Ses disciples sont venus de nuit le dérober, pendant que nous dormions.” Matthieu 28:13. Les soldats vendirent leur intégrité pour de l'argent. Ils se présentèrent aux prêtres chargés d'un message véridique des plus étonnants; ils s'en allèrent avec un fardeau: de l'argent, et, sur la langue, un mensonge inventé pour eux par les prêtres.

Le rapport mensonger fut répandu partout. Mais il y avait des témoins qu'il était impossible aux prêtres de réduire au silence. Quelques-uns des morts qui étaient revenus à la vie en même temps que le Christ apparurent à plusieurs, déclarant que Jésus était ressuscité. Le Christ lui-même resta pendant quarante jours avec ses disciples après sa résurrection d'entre les morts, et avant son ascension, il leur remit leurs ordres de marche, les envoyant dans le monde entier pour prêcher l'Evangile à toute créature.

En cette époque marquée par les prodiges sataniques, tout ce qui est concevable sera dit et fait pour séduire, s'il était possible, même les élus. Que les croyants ne disent rien pour exalter le pouvoir de Satan. Par des signes évidents de sa faveur, le Seigneur mettra à part ceux qui gardent ses commandements, s'ils se laissent modeler et façonner par son Esprit, et s'ils croissent dans la foi la plus sainte, écoutant exclusivement la voix de sa Parole. — Lettre 195, 1903 (6 septembre 1903), à W. C. White.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»