Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 26

Christ seul nous aide, 20 janvier

Je suis ton Dieu; je te fortifie, je viens à ton secours, je te soutiens de ma droite triomphante. Ésaïe 41:10.

Je sais que tous ceux qui sont sauvés dans le royaume de Dieu devront se battre contre Satan; et je sais qu'il utilisera tous les moyens possibles pour vous lier à lui car, à travers vous, c'est nous qu'il pourrait affliger, c'est notre courage qu'il pourrait affaiblir; il pourrait nous imposer un surcroît de soucis. Mais je suis heureuse car chaque lettre que nous recevons de vous exprime votre détermination à persévérer et à combattre le bon combat de la foi. Vous dites aimer Jésus et avoir l'intention de consacrer vos vies à son service. C'est une résolution pleine de valeur!

Plus vous préserverez votre intégrité chrétienne afin de connaître et comprendre pour vous-mêmes le chemin de la vie et du salut, moins vous serez façonnés par le monde. Plus vous connaîtrez Jésus, plus vous voudrez le connaître, et plus vous comprendrez votre ignorance au regard des choses qui sont d'un intérêt éternel. Il nous faut avoir l'esprit qui convient, un esprit malléable, désireux d'apprendre à l'école du Christ les leçons d'humilité et de douceur. “Recevez mes instructions, dit le Maître céleste, car je suis doux et humble de cœur; et vous trouverez le repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger.” Matthieu 11:29, 30.

C'est lorsque nous cherchons à porter nous-mêmes nos fardeaux et que nous nous plaçons sous un joug de notre fabrication que le joug semble douloureux et que le fardeau devient lourd. Nous avons besoin de la douceur du Christ; alors les peccadilles ne nous irriteront plus. Nous travaillons peut-être avec ardeur mais ce n'est pas tout ce dont nous avons besoin. Il nous faut la véritable compassion chrétienne. Notre désir est que la volonté du Christ recouvre notre moi et notre volonté. Nous ne devons voir que la gloire de Dieu. Notre désir est de travailler continuellement pour l'honneur et la gloire de Dieu.

La solidité de nos principes sera mise à l'épreuve, de même que notre loyauté. J'aimerais que tous puissent voir, comme je les ai vus, les efforts intenses, âpres et persévérants de Satan pour tenter et tromper. Sa vigilance ne se relâche jamais. Le chemin des âmes lui est ouvert parce que celles-ci ne prennent pas garde aux avertissements que Dieu leur a donnés. ... Beaucoup s'offrent à la tentation de l'ennemi. Ils marchent si imprudemment qu'ils deviennent une proie facile. Ils ouvrent en grand la forteresse de leur âme et l'incitent à entrer, se plaçant eux-mêmes dans des situations où ils vont se trouver pris au piège. ...

Nous devrions être ce que Dieu a voulu que soit son peuple, recueillant les rayons de la lumière divine qui émanent du Soleil de justice, et les diffusant au sein de l'obscurité morale qui recouvre la terre. — Lettre 8a, 1879 (20 janvier 1879), à Edson et Emma White.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»