Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 260

Gardez les yeux en haut, 11 septembre

Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d'une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte. Hébreux 12:1.

Les ambassadeurs de Dieu doivent être en exemple au monde incrédule et au troupeau de Dieu en paroles, en esprit et en caractère. Ils doivent être un de cœur. Le Christ pria son Père dans ce sens, et ils doivent répondre à cette prière en faisant la volonté de Dieu, en s'aimant les uns les autres, en s'estimant les uns les autres — et non en s'arrêtant continuellement aux manques d'égards, en épiant pour trouver quelque chose à redire.

S'ils regardent à Jésus, qui suscite la foi et la mène à la perfection, ils ne considéreront plus leur précieux “moi” avec autant de sollicitude. Ils attendront, en écoutant diligemment, de recevoir leurs ordres du Prince de leur salut, et ils ne diront pas, comme le fit Pierre: “Et à celui-ci, Seigneur, que lui arrivera-t-il?” Le Christ dit à Pierre: “Que t'importe? Toi, suis-moi.” Jean 21:21, 22. Nous ne devons pas détourner nos regards de Jésus. ...

Dieu a donné à chacun sa tâche. Lorsqu'il confie un travail particulier à l'un de ses serviteurs, quel dommage que ce serviteur se charge de tant de fardeaux que Dieu ne lui a pas remis, mais qu'il fait porter à d'autres, et persiste à murmurer et à se plaindre.

Quelle langue peut dire, quelle plume peut tracer et révéler les merveilleuses conséquences morales lorsque nous regardons avec des cœurs zélés et croyants à Jésus, notre secours? “Nous tous dont le visage découvert reflète la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, par l'Esprit du Seigneur.” 2 Corinthiens 3:18. Quelle magnifique victoire! En contemplant le Sauveur, nous sommes transformés. Considérez ceci: Nous reflétons les rayons du visage de Jésus-Christ. Nous recevons tout ce que nous pouvons supporter. Ne nous querellons pas à cause de certaines circonstances, mais ayons constamment le Christ en vue. Par la puissance transformatrice du Saint-Esprit, nous sommes assimilés à l'image de l'Objet béni que nous contemplons.

Ne murmurez pas, ne critiquez pas. Si nous regardons à Jésus, l'image du Christ est gravée sur l'âme et se reflète en esprit, en parole, en véritable service pour notre prochain. La joie du Christ est dans nos cœurs, et notre joie est parfaite. C'est la véritable religion. Assurons-nous de l'obtenir, d'être aimables, d'être courtois, d'avoir de l'amour dans l'âme — cette sorte d'amour qui s'écoule et s'exprime en bonnes œuvres, qui est une lumière à faire briller devant le monde, et qui rend notre joie parfaite. — Manuscrit 26, 1889 (11 septembre 1889), “Un appel à l'unité et à l'harmonie”.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»