Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 263

L'Unité recherchée par le Christ, 14 septembre

Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l'œuvre du ministère et de l'édification du corps de Christ, jusqu'à ce que nous soyons tous parvenus à l'unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l'état d'homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ. Ephésiens 4:11-13.

Par notre unité, nous devons prouver irrésistiblement que le Christ est venu en ce monde pour sauver les pécheurs. Satan travaille avec toute son ingéniosité à empêcher les êtres humains de rendre ce témoignage. Il veut les voir acquérir une personnalité non sanctifiée afin qu'ils ne s'aiment pas les uns les autres. Trop souvent, les chrétiens de profession lui cèdent, et alors, la plus petite peccadille fait surgir une dispute entre eux. Hommes et femmes faisant profession de piété édifient des murs de séparation entre eux-mêmes et leurs compagnons de travail, parce que tous ne pensent pas exactement de la même façon ou ne suivent pas exactement les mêmes méthodes. Ceux qui se tiennent à part, refusant de s'adapter harmonieusement, déshonorent Dieu devant le monde. Le Christ a prié pour l'unité. C'est sa volonté que ses disciples travaillent ensemble dans la communion chrétienne. ...

Répondons à l'invitation du Christ: “Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur; et vous trouverez le repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger.” Matthieu 11:28-30. Pour répondre à cette invitation, nous devons renoncer à toute suffisance, à tout sentiment de supériorité, et nous soumettre à la volonté de Dieu.

“Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, afin qu'ils soient un comme nous sommes un, — moi en eux, et toi en moi, — afin qu'ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m'as envoyé et que tu les as aimés comme tu m'as aimé.” Jean 17:22, 23.

Quel merveilleux changement se manifesterait dans notre monde si tous obéissaient aux paroles du Christ! Il a uni ses intérêts à ceux de l'humanité, afin qu'hommes et femmes puissent obtenir de lui la force de faire sa volonté. Ceux qui par sa grâce deviennent participants de la nature divine reçoivent les riches bénédictions que les conseils du ciel ont déclaré devoir se répandre sur ceux qui croient au Christ comme en leur Sauveur personnel. ...

Afin que nous portions les fruits qui glorifient Dieu, nos cœurs doivent être remplis de l'amour du Christ. Nous devons apprendre de lui sa douceur et son humilité. Alors, nous ne chercherons plus à nous exalter nous-mêmes. ... Lorsque les hommes verront plus clairement la plénitude du sacrifice et de la condescendance du Christ, ils comprendront mieux ce qu'implique être un avec lui. — Lettre 205, 1903 (14 septembre 1903), à “Mes chers frères et sœurs d'Australie”.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»