Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 271

Demeurez fermes en Dieu, 22 septembre

Va ... vers les enfants de ton peuple; tu leur parleras, et, qu'ils écoutent ou qu'ils n'écoutent pas, tu leur diras: Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel. Ezéchiel 3:11.

Il m'est constamment rappelé que je ne dois pas m'efforcer d'éclaircir la confusion et la contradiction de la foi, des sentiments et de l'incrédulité qui sont exprimées. Je ne dois pas me montrer déprimée, mais je dois transmettre les paroles du Seigneur avec autorité, puis lui en confier les conséquences. Je suis chargée par le grand Médecin de prononcer les paroles que le Seigneur me donne, que les hommes écoutent ou qu'ils n'écoutent pas. Il m'a été dit que je n'ai rien à voir avec les conséquences; que Dieu, le Seigneur Jéhovah, me gardera dans sa paix parfaite si je me repose sur son amour et accomplis la tâche qu'il m'a donnée. ...

Le Seigneur désire que nous mettions notre confiance en lui. Je fais bonne garde, ne sachant pas quand je devrai déposer les armes. Je tiens à ce que chacun de mes mots, mouvements et actes soient tels qu'au jour du jugement je n'en aurai pas honte. Je comprends certaines chose au sujet de l'époque que nous vivons. Il est court le temps que vous et moi pouvons consacrer à notre formation sur cette terre. ...

Je ne me suis jamais rendu compte d'une façon plus marquante qu'à présent de l'aide du Seigneur dans mes discours et mes écrits. Je me tiendrai sur le champ de bataille jusqu'à ce que le Seigneur me démobilise. J'ai peur pour nos membres — peur que l'amour du monde ne leur dérobe leur dévotion et leur piété. Je m'efforce de les éveiller afin qu'ils discernent le danger d'être attirés par l'ennemi en terrain enchanté. Je m'efforce de leur montrer qu'il est indispensable de cultiver la foi et l'amour en tout temps et en toutes circonstances.

Ce n'est que par une foi bien enracinée qu'un profond amour pour le Sauveur peut être maintenu vivant dans le cœur. Notre foi en Christ doit être une foi pure, forte, véritable. Il y a une foi contrefaite, qui n'entraîne que la confiance en soi et la critique des autres. Une telle foi étouffe dans l'âme chaque étincelle de cet amour semblable à celui du Christ.

Dieu appelle son peuple à l'unité. Mais notre union ne peut être authentique que si nous montons vers la croix du Calvaire, crucifiant chaque jour notre moi. Tous les efforts d'union qui ne sont pas fondés sur l'amour adoucissant et attendrissant du Christ dans le cœur sont voués à l'échec.

Il y a de la force dans la véritable religion. Par la foi, par la conformité à la volonté de Dieu, nous deviendrons tellement semblables au Christ que les hommes verront que nous sommes participants de la nature divine, et que nous faisons des progrès constants dans la connaissance du Christ. — Lettre 146, 1902 (22 septembre 1902), à frère et sœur S. T. Belden. (Frère Belden, le neveu d'Ellen White, était missionnaire indépendant).

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»