Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 278

Laissez-vous modeler par l'esprit de Dieu, 29 septembre

Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d'iniquité; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice. Romains 6:13.

Le Seigneur désire que les serviteurs qu'il s'est choisis apprennent à s'allier harmonieusement les uns avec les autres. Une influence marquée pour le bien doit se faire sentir parmi les habitants du monde. Quelle que soit la diversité de leurs talents, ses ouvriers doivent travailler dans l'unité, faisant tous preuve d'amabilité et d'amour. La vérité doit être proclamée par différents dons, et tous les dons doivent être dominés par le même Esprit. ...

“Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos.” Matthieu 11:28. C'est là une ordonnance pour la guérison de tous les maux physiques, mentaux et spirituels. C'est le don du Christ à ceux qui le cherchent dans la sincérité et la vérité. Il est le puissant Médecin. Puis vient une autre invitation. “Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur; et vous trouverez le repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger.” Versets 29, 30. Portant le joug du Christ, et apprenant de lui la leçon de la douceur et de l'humilité, nous trouvons le repos dans la foi et la confiance. Nous découvrons que son joug est doux, son fardeau, léger.

Que ceux qui assument des responsabilités se souviennent que c'est le Saint-Esprit qui doit modeler. C'est le Seigneur qui dirige. Nous ne devons pas nous efforcer de façonner selon nos propres idées ceux pour qui nous travaillons. Nous devons laisser le Christ les former. Il ne suit aucun exemple humain. Il travaille selon sa pensée et son esprit.

Il appartient à l'homme de révéler au monde ce que le Christ a mis dans son cœur. Par la grâce de Jésus, l'homme participe à la nature divine, en fuyant la corruption qui est dans le monde par la convoitise. Les meilleures facultés de celui qui reçoit le Christ sont fortifiées et ennoblies. Il est habilité au service de Dieu. ...

Celui qui autrefois était le chérubin protecteur, qui avait pour tâche de cacher la gloire de Dieu aux intelligences célestes, pervertit son intellect et se sépara de Dieu. Si un être aussi exalté a pu tomber aussi bas, au point de devenir l'auteur du péché, qu'aucun homme ne se vante, mais qu'il apprenne à porter avec grâce le joug du Christ, révélant sa douceur et son humilité, croyant en lui, coopérant avec lui. “Vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu.” 1 Corinthiens 6:20. — Lettre 197, 1901 (29 septembre 1901), à frère et sœur S. N. Haskell.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»