Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 303

Les cieux, l'été du chrétien, 24 octobre

En attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire de notre grand Dieu et Sauveur Jésus-Christ. Tite 2:13.

Bientôt Jésus reviendra. Nous devrions souvent en parler. Cela devrait être la pensée dominante de nos esprits. Il revient, avec puissance et une grande gloire, et tout œil le verra. Tous les anges l'accompagneront. Parlant de ce groupe, l'apôtre Jean écrit: “Je regardai et j'entendis la voix de beaucoup d'anges autour du trône, des êtres vivants et des vieillards, et leur nombre était des myriades de myriades et des milliers de milliers.” Apocalypse 5:11.

La trompette n'a pas encore retenti. Nul n'a encore crié à ceux qui sont descendus dans la tombe: “O mort, où est ta victoire? O mort, où est ton aiguillon?” 1 Corinthiens 15:55. Les justes décédés n'ont pas encore été enlevés avec les saints vivants, à la rencontre du Seigneur dans les airs. Mais le temps est proche où les paroles de l'apôtre s'accompliront: “Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.” 1 Thessaloniciens 4:16, 17.

Afin de devenir comme le Sauveur, nous devons être transformés. Voir Philippiens 3:20, 21. Le moment est venu de faire passer les vertus de la vie du Christ dans notre vie quotidienne. Nous n'avons pas de temps à perdre. Si nous échouons dans le développement de notre caractère, nous perdrons la vie éternelle. Nous devons bâtir sur le fondement véritable. ... Nous devons faire l'œuvre du Christ, veillant et priant sans cesse. Alors nous serons prêts pour son apparition, prêts à recevoir la vie éternelle.

Quiconque le veut peut être vainqueur. Combattons avec ferveur pour atteindre le but placé devant nous. Le Christ connaît nos faiblesses. Nous pouvons aller à lui chaque jour pour obtenir de l'aide. Nous n'avons pas besoin d'acquérir de la force un mois à l'avance. Nous devons triompher jour après jour.

La terre est le lieu de préparation pour le ciel. Le temps passé ici-bas est l'hiver du chrétien. Les vents glacés de l'affliction soufflent sur nous, et les vagues des épreuves roulent sur nous. Mais dans un proche avenir, lorsque le Christ reviendra, chagrins et soupirs cesseront à jamais. Alors surviendra l'été du chrétien. Toutes les épreuves prendront fin. Il n'y aura plus ni maladie ni mort. “Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus; il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.” Apocalypse 21:4. — Manuscrit 28, 1886 (24 octobre 1886), “L'espoir qui nous est présenté”, un sermon prêché à Nîmes, France.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»