Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 305

Le Christ prêchait la vérité, 26 octobre

Jamais homme n'a parlé comme cet homme. Jean 7:46.

Pendant tout le temps qu'il passa sur la terre, le Fils de Dieu fut le Fils de l'homme; cependant, sa divinité éclata parfois dans la manifestation d'un pouvoir supérieur. ...

La vérité ne languit jamais sur les lèvres du Christ. La vérité ne souffrit jamais entre ses mains. Les paroles de vérité coulaient de ses lèvres avec une fraîcheur et une puissance surprenantes, comme s'il s'était agi d'une révélation nouvelle. Que chacun ait l'assurance que jamais le Christ ne prononça rien de fantaisiste ou de sentimental. Il vint du Père pour être la lumière du monde. Cette lumière ne fut pas cachée sous un boisseau.

Le Christ aborda avec autorité tous les sujets. Chaque vérité essentielle pour son peuple fut révélée dans ses enseignements avec l'assurance inébranlable de la connaissance absolue. Il ne présenta ni sophismes, ni probabilités, ni opinions humaines citées par des hommes, mais seulement des vérités. Ses assertions étaient des principes fondés sur la connaissance personnelle. Il prédit les doctrines trompeuses qui inonderaient le monde, mais il n'en exprima aucune. Ni fables, ni fausses théories enveloppées d'un beau langage ne tombèrent jamais des lèvres du grand Maître. Il s'en tint toujours, dans tous ses enseignements, aux positions immuables de la vérité biblique. Le Christ ... vint exprimer l'idéal de toute vérité. Il dévoila un joyau après l'autre de cette précieuse vérité. ...

Le Seigneur envoie ce message à tous ses serviteurs: “Prenez place à votre poste et restez fermes dans la droiture.” J'ai été chargée de dire à tous les ouvriers de Dieu: “Trouvez votre place, si vous êtes les messagers de Dieu. N'assimilez pas les sentiments fantaisistes d'êtres humains que Dieu n'a pas enseignés. Le Christ attend l'occasion de vous accorder la compréhension des choses célestes. Il attend de pouvoir accélérer votre pouls spirituel pour l'accroissement de votre activité. Ne laissez plus les influences ou les tendances, naturelles ou acquises, donner aux affaires ordinaires de la vie le pas sur les droits de l'avenir et de vos intérêts éternels. Nul ne peut servir deux maîtres dont les intérêts sont contradictoires. ‘Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon.’” ...

Le Christ n'a point regardé son égalité avec Dieu comme une proie à arracher, et cependant il n'a pas cherché ce qui lui plaisait. Il revêtit la nature humaine dans le seul but de placer l'homme dans une position avantageuse devant le monde et l'univers céleste. Il emporta au ciel son humanité sanctifiée, et il la retiendra à jamais telle qu'elle eût été si l'homme n'avait jamais violé la loi de Dieu. Il établit comme rois et prêtres les vainqueurs qui, sur la terre, participèrent à la nature divine. — Manuscrit 156, 1903 (26 octobre 1903), “Le Christ, notre exemple divin et humain”.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»