Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 317

Promesse au vainqueur, 7 novembre

Aucune tentation ne vous est survenue qui n'ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d'en sortir, afin que vous puissiez la supporter. 1 Corinthiens 10:13.

Nous ne devons pas penser que marcher sur le sentier de l'obéissance nous évitera les épreuves, car l'ennemi fera tout en son pouvoir pour nous empêcher d'atteindre le ciel. Mais le Seigneur a promis de nous aider. Avez-vous des épreuves? Jésus en eut aussi. Etes-vous tentés? Jésus le fut aussi — en toutes choses, comme nous le sommes. La Parole “était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l'a point connue. Elle est venue chez les siens, et les siens ne l'ont point reçue. Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu.” Jean 1:10-12.

Quand le Christ était sur la terre, les foules accouraient pour l'entendre. Ses propos étaient si clairs et si simples que le plus illettré de l'assemblée pouvait les comprendre. Ses auditeurs écoutaient bouche bée. Les scribes et les pharisiens en étaient furieux. Ils étaient remplis d'envie parce que le peuple écoutait si attentivement ce nouveau maître. Ils décidèrent de briser son emprise sur les multitudes. Ils s'attaquèrent d'abord à son caractère, affirmant qu'il était né dans le péché et qu'il chassait les démons par la puissance du prince des démons. Ainsi s'accomplissaient ces paroles: “Il m'ont haï sans cause.” Jean 15:25; voir Psaumes 69:5. Les chefs juifs persécutèrent et calomnièrent celui qui se distingue entre dix mille et dont toute la personne est pleine de charme.

En nous séparant du monde et de ses habitudes, nous encourrons le déplaisir des mondains. Le monde a haï celui qui était l'incarnation de la vertu parce qu'il était meilleur que lui. Le serviteur n'est pas plus grand que son Maître. Si nos voies plaisent à Dieu, le monde nous haïra. Si la Majesté du ciel est venue en ce monde et a enduré une vie d'humiliation et une mort ignomigneuse, pourquoi reculerions-nous quand l'obéissance implique une croix? Si Jésus-Christ a été persécuté, pouvons-nous espérer meilleur traitement? ... Je vous montre l'Agneau qui ôte le péché du monde. Il réconforte et soutient quiconque vient à lui pour être secouru. ...

Un poids éternel de gloire et une vie qui se mesure à celle de Dieu attendent le vainqueur. Nos esprits devraient sans cesse méditer sur la bonté de Dieu et évoquer la future demeure des saints. Nous devrions constamment lutter pour le perfectionnement de notre caractère afin de pouvoir finalement être admis dans la cité de Dieu. — Manuscrit 30, 1886 (7 novembre 1886), “Le chemin chrétien”.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»