Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 347

Où est votre trésor? 7 décembre

Que votre cœur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi. Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n'était pas, je vous l'aurais dit. Je vais vous préparer une place. Jean 14:1, 2.

Comme il est précieux de savoir que nous avons un Ami fidèle, quelqu'un qui nous donnera un caractère noble et élevé, par lequel nous pourrons connaître l'amitié des anges dans les lieux célestes! Il veille sur tous ses enfants. Ceux-ci possèdent une paix que le monde ne peut ni donner ni ôter. La perte des trésors terrestres n'en fait ni des désespérés ni des sans-foyer. ...

Le Christ observe un monde débordant d'activité, à la poursuite des trésors terrestres. Il en voit beaucoup tenter une affaire, puis l'autre, pour s'acquérir ces trésors convoités qui, pensent-ils, satisferont leur avidité égoïste, alors que dans leur hâte ils passent à côté du seul chemin qui conduise aux vraies richesses.

Le Christ, qui en a l'autorité, s'adresse à eux et les invite à le suivre. Il leur offre de les conduire aux richesses aussi durables que l'éternité. Il leur montre le chemin étroit du sacrifice et du renoncement à soi-même. Ceux qui se hâtent sur cette voie, surmontant tous les obstacles, atteindront le pays de gloire. En portant la croix, ils s'apercevront que c'est la croix qui les porte. Finalement, ils obtiendront le trésor impérissable.

Beaucoup pensent trouver la sécurité dans les richesses. Le Christ voudrait ôter de leurs yeux la paille qui obscurcit leur vision et leur permettre ainsi de voir un poids éternel de gloire. Ils prennent l'ombre pour la réalité. Ils ont perdu de vue les gloires du monde éternel. Dieu les invite à porter leurs regards au-delà du présent et à ajouter l'éternité à leur vision. — Lettre 264, 7 décembre 1903, à un homme d'affaires aisé-6.

Il n'existe pas sur cette terre d'endroit où nos trésors soient en sécurité. Mais il existe une cité aux [solides] fondements, dont Dieu est l'architecte et le constructeur. Le Christ cherche à détourner l'attention des hommes des placements peu sages dans les richesses périssables, les avertissant d'amasser leur trésor au ciel. — Lettre 264, 7 décembre 1903, à un homme d'affaires aisé, p. 8.

Ceux qui ont mis toutes leurs affections dans les trésors terrestres, sans accorder un seul regard aux richesses éternelles, recevront bientôt leur rétritution. Ils perdront ces trésors terrestres pour lesquels ils ont vendu leur âme à Satan. ...

Ceux qui ne se sont pas encore totalement abandonnés au grand rebelle se rangeront-ils maintenant aux côtés du Sauveur? Quitteront-ils, avant qu'il ne soit à jamais trop tard, les œuvres du mal pour se placer sous la bannière ensanglantée du Prince Emmanuel? — Lettre 264, 7 décembre 1903, à un homme d'affaires aisé, p. 6, 7.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»