Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 353

L'étonnant amour de Dieu, 13 décembre

Si quelqu'un de vous manque de sagesse, qu'il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée. Mais qu'il la demande avec foi, sans douter; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d'autre. Jacques 1:5, 6.

Si vous voulez apprendre à l'école du Christ, soumettez-lui votre volonté et placez-vous sous sa discipline. Vous pourrez marcher sur ses sentiers. En vivant en constante relation avec Jésus, vous deviendrez des porte-lumière pour les autres. Vous et moi ... avons besoin de sentir notre totale dépendance de Dieu, de sa grâce, de ses directives. Dieu désire que vous harmonisiez votre vie à ses plans. La soumission à l'autorité du Christ est non seulement à l'opposé de l'orgueil blessé par les avis et les conseils, mais elle incite aussi ceux qui la possèdent à décider de se soumettre les uns aux autres. ...

Des séductions mortelles menacent les âmes. Leur confiance est établie. Elles pensent être chrétiennes simplement parce qu'elles approuvent la vérité. Cette illusion enferme et entoure si bien le cœur que les traits du Seigneur n'y ont plus accès, et que les vérités profondes et pénétrantes, qui décrivent clairement ce piège même, sont entendues sans être écoutées, sans que le cœur touché les applique à son propre cas. O, puissiez-vous rechercher la préparation du cœur auprès du trône de grâce, afin que, lorsque vous ressentirez votre incompétence, vous puissiez avoir une claire vision de la puissance et de la dignité du Christ. Puissiez-vous, par la foi, vous saisir de ses promesses et maintenir des liens vivants avec Dieu. ...

“Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.” Jean 3:16. Oh! quel amour! Quel amour étonnant! Et cependant, combien peu l'apprécient! Combien peu participent à la nature divine! Ayant entrepris sa merveilleuse œuvre de rédemption, Dieu décida de ne pas abandonner son plan, mais au contraire de ne rien épargner, quoi qu'il en coûte, de ne rien conserver, quelque précieux que ce soit à ses yeux, qui puisse être essentiel à l'accomplissement de son dessein de déverser sur l'homme don après don, jusqu'à ce qu'il lui ait ouvert tous les trésors des cieux.

La grâce salvatrice de Dieu, une meilleure conception de sa grandeur, de sa justice, de sa miséricorde et de son amour, ne peuvent remplir le cœur et le laisser sans but. On ne doit pas prendre à la légère la connaissance de Dieu que Jésus vint apporter du ciel. L'amour de Dieu ne peut demeurer en notre possession que s'il est exprimé. — Lettre 48, 1888 (13 décembre 1888), à David H. Lamson, évangéliste et administrateur d'une Fédération.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»