Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 46

Choisissez aujourd'hui, 9 février

La révélation de tes paroles éclaire, elle donne de l'intelligence aux simples. Psaumes 119:130.

Plus on lit le Nouveau Testament, plus il devient instructif. Personne ne se lasse jamais de ses mots merveilleux, car ils sont comme des joyaux précieux. Plus nous les approfondissons, plus la lumière qui en émane est nouvelle et magnifique. Plus nous étudions la Parole d'un cœur simple et confiant, mieux nous comprenons le chemin que nous devons prendre pour atteindre le paradis de Dieu.

Notre vie est ce que nous recevons du Christ par l'étude de sa Parole. “En lui était la vie” — originale, inaltérée. Il était la Source de vie. Le Sauveur nous donne la vie, et il la reprend aussi. Cette vie que Dieu nous a offerte, nous devrions en faire le meilleur emploi possible, car en tant qu'hommes nous sommes les artisans de notre destin. Nous devons choisir avec sagesse les compagnons qui conviendront le mieux à notre corps, à notre âme, à notre esprit, en vue de la future patrie céleste. En choisissant nos compagnons, nous ne devrions pas nous soumettre à une influence qui puisse tant soit peu défavoriser la formation de principes purs et justes, car nous avons besoin de tout l'appui possible afin de pouvoir, dans nos associations, édifier un caractère semblable à celui du Christ.

Le Christ a dit: “Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j'ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône.” Apocalypse 3:21. Nous devons affronter certaines tentations. Si nous leur cédons, nous nous plaçons du côté des perdants, et en goûtant continuellement à la défaite, faire le mal au lieu de faire le bien devient une habitude. Par là, nous montrons que nous avons choisi d'adopter les principes et les attributs de Satan, plutôt que les principes et les attributs de Jésus-Christ. ...

Un chrétien n'accordera pas son affection à quelqu'un qui, par sa ligne de conduite, néglige Jésus-Christ, crucifie à nouveau chaque jour le Fils de Dieu et l'expose à l'ignominie. Ceux-là révèlent par leurs actes et leur conversation qu'ils n'ont aucun respect pour Celui qui a donné sa vie en échange de la vie des hommes, endurant à leur place la misère, la tentation, le renoncement et le sacrifice de soi. Tout au long de sa vie ici-bas, il a été mésestimé et incompris, même par les membres de sa propre famille.

Satan suggérait continuellement à ses frères, les fils de Joseph, des critiques au sujet de celui qui semblait si différent d'eux. Il refusait toutes les sollicitations à faire le mal, parce qu'il ne voulait pas transgresser la loi, ni dévier ne fût-ce que légèrement d'un “il est écrit”. Il gardait les Ecritures en son cœur et en son esprit comme un trésor. Il blâmait rarement l'attitude de ses frères; au contraire, il avait toujours pour eux un message venant de Dieu — “il est écrit”. — Manuscrit 2, 1896 (9 février 1826), manuscrit sans titre.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»