Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 51

Réformer le cœur, 14 février

Frères, si un homme vient à être surpris en faute, vous qui êtes spirituels, redressez-le avec un esprit de douceur. Prends garde à toi-même, de peur que tu ne sois aussi tenté. Galates 6:1.

Nous sommes tissés dans la grande toile de l'humanité et, de ce fait, nous dépendons les uns des autres. Notre vie laisse sur l'esprit des autres des impressions qui persisteront jusque dans l'éternité. Les anges notent nos actions, nos paroles et l'esprit qui nous anime. Ceux qui désirent réformer les autres doivent commencer par réformer leur propre cœur, et montrer qu'ils ont acquis bienveillance et humilité à l'école du Christ. Ceux qui ont des responsabilités envers les autres doivent d'abord apprendre à se dominer, à refréner toute parole brusque et toute critique exagérée. Certaines paroles acérées auxquelles nous nous laissons aller peuvent offenser, blesser et laisser sur une âme une cicatrice indélébile. Certains mots vifs agissent comme du feu sur des tempéraments aisément enflammés. Il y a des mots incisifs qui mordent comme des vipères.

Souvent, un lien intime entre deux caractères imparfaits ou défectueux peut, en fin de compte, faire beaucoup de tort aux deux personnalités, car Satan a plus d'influence sur leurs pensées que l'Esprit de Jésus. Elles ne se considèrent pas l'une l'autre sous un jour impartial et réel, mais sous le jour le plus défavorable. En essayant de redresser le mal dans un esprit emporté et contradictoire, on créera deux problèmes à résoudre, là où il n'y en avait qu'un. Le soutien mutuel est essentiel. C'est le fruit de l'Esprit qui pousse sur l'arbre du christianisme.

Un changement radical doit s'opérer dans la façon dont nous devons aborder différentes mentalités. Si tout ce qui apparaît comme une injustice est considéré comme un affront; si l'on exige une compensation pour chaque petit préjudice, dans un esprit différent de celui du Christ; si l'on emploie des mots durs; si l'on manifeste face aux petites ou aux grandes difficultés un esprit d'impatience qui envenime et irrite, on créera bientôt une situation pire que si l'on n'avait rien fait pour corriger le mal. Si les croyants entretiennent de telles dispositions, si chacun se sent libre de prononcer des paroles irréfléchies, nous aurons des cœurs malheureux, des familles malheureuses, et des discordes, de la dissension dans l'Eglise.

Mais il y a une manière d'agir semblable à celle du Christ, pour aplanir tous ces différends. La présence de l'amour du Christ dans les cœurs nous poussera à aimer ceux-là même qui sont égarés et dans l'erreur. ...

“Lequel d'entre vous est sage et intelligent? Qu'il montre ses œuvres par une bonne conduite avec la douceur de la sagesse.” Jacques 3:13. — Manuscrit 24, 1887 (14 février 1887), “Témoignage pour les ouvriers de la maison d'édition de Bâle”.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»