Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 56

Recevoir sa justice, 19 février

Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ephésiens 2:8.

Nous qui avons déchu en transgressant la loi de Dieu avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le juste. La porte est ouverte à tous ceux qui veulent se préparer pour le second avènement du Sauveur, afin qu'au moment de sa venue nous puissions être justifiés, ayant rejeté le mal et ayant vaincu, purifiés par le sang du Christ. Par l'intercession du Christ, l'image de Dieu est restaurée dans la pensée, le cœur, et le caractère. Par le sang du Fils unique de Dieu, nous avons la rédemption. ...

Nous devons honorer Dieu dans le monde, et nous détourner de tout ce qui pourrait, d'une façon ou d'une autre, nous tenter de déshonorer notre Rédempteur. Nous avons en Christ le modèle de toute justice. Il s'est engagé à être notre Guide, notre Protecteur et notre Maître. ...

Nous sommes des transgresseurs de la loi de Dieu. Notre seul espoir de salut était que le Christ prenne sur lui la faute de nos péchés, supportant sur le bois la peine de la transgression dans son propre corps. Il s'est offert pleinement en sacrifice, et par cette offrande a permis que nous vivions en obéissant aux commandements de Dieu. ... Nous sommes appelés à devenir des sujets loyaux, ayant une religion pure et sans tache, ne dépendant que du seul grand principe: “C'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi.” ...

Je supplie chacun de marcher et de travailler dans la crainte de Dieu. Satan est toujours prêt à entraîner les pauvres âmes qui sont égarées par l'idée bien arrêtée qu'elles agiront selon leur bon plaisir. Nous devons nous tenir là où nous reflétons la lumière. ...

La grâce de Dieu est grande, et ceux qui se rapprochent de plus en plus du Christ ne seront pas vaincus. Nous avons tout à gagner en nous rapprochant de Dieu et en nous humiliant devant lui. Ce faisant, souvenons-nous que nous sommes héritiers de Dieu et cohéritiers du Christ, que nous sommes participants de la nature divine.

Je le dis à tous: n'entretenez aucune pensée ou aucun sentiment impur. La puissance de la grâce du Christ est merveilleuse. Quand l'ennemi déferle comme les flots, l'Esprit du Seigneur dresse, pour le croyant confiant, un étendard contre lui. Priez, frères et sœurs, priez pour vous-mêmes. L'amour et la grâce du Christ dépassent de beaucoup notre imagination limitée. Plaidez afin que vos vies soient purifiées de toute souillure. Revêtez-vous du Christ dans votre conduite, et manifestez un intérêt sans égoïsme et de la bonté pour toutes les âmes. Nous devons comprendre le thème de l'amour rédempteur et persévérer dans la connaissance du Seigneur, afin qu'en toute simplicité nous puissions révéler son caractère. — Lettre 72, 1906 (19 février 1906), à “Frère et sœur Farnsworth”.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»