Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 59

Le Christ vécut dans une humble obéissance, 22 février

C'est lui qui.. a appris, bien qu'il soit Fils, l'obéissance par les choses qu'il a souffertes; après avoir été élevé à la perfection, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent l'auteur d'un salut éternel. Hébreux 5:8, 9.

Le Christ est venu sur notre terre et a vécu dans la maison d'un paysan. Il. porta les meilleurs vêtements que ses parents purent lui procurer, mais c'étaient de simples vêtements de paysan. Il parcourut des sentiers rocailleux et escalada le flanc des collines et des montagnes. Il était apparemment seul lorsqu'il marchait dans les rues, car les yeux humains ne voyaient pas les êtres célestes qui l'accompagnaient. Il apprit le métier de charpentier afin de pouvoir attester que tout labeur honnête est honorable et ennoblissant pour ceux qui travaillent dans l'unique but de glorifier Dieu. ...

Le Christ, le Seigneur de toute la terre, fut un humble artisan. Il fut méconnu, délaissé et méprisé. Mais il détenait sa mission et son autorité de la puissance la plus élevée, du Souverain des cieux. Les anges l'accompagnaient, car le Christ s'occupait des affaires de son Père aussi bien lorsque, en tant que charpentier, il peinait sur son établi, que lorsqu'il accomplissait des miracles pour la foule. Mais il en cacha le secret au monde. Il ne se prévalait pas de grand titres pour faire connaître son rang, mais il vécut la loi royale de Dieu. Il devait commencer son œuvre en consacrant l'humble métier des artisans qui travaillaient péniblement pour gagner leur pain quotidien. Si le Christ avait passé sa vie parmi les grands et les riches, les ouvriers auraient été privés de l'inspiration que le Seigneur leur destinait.

La vie du Christ fut toute d'humilité et de douceur. Il opta pour cette vie afin de pouvoir venir en aide à la famille humaine. Il ne prit pas place sur un trône en tant que Chef de toute la terre. Il délaissa sa robe royale, et enleva sa couronne pour devenir membre de la famille humaine. Il n'endossa pas la nature des anges. Son œuvre n'était pas celle d'un prêtre désigné par les hommes. L'homme ne pouvait comprendre le rang exalté du Seigneur à moins que le Saint-Esprit ne le lui fasse percevoir. Par amour pour nous, Jésus revêtit d'humanité sa divinité et decendit de son trône royal. Il renonça à son rang de commandant en chef dans les parvis célestes, et par amour pour nous, il se fit pauvre, afin que par sa pauvreté nous soyons enrichis. C'est ainsi qu'il cacha sa gloire sous des traits humains afin de pouvoir toucher l'humanité de son divin pouvoir transformateur. ...

Ceux à qui le Christ a accordé un temps de grâce pour former leur caractère afin d'habiter dans les demeures qu'il est allé préparer, doivent se pénétrer de l'exemple de sa vie. — Manuscrit 24, 1898 (22 février 1898), “La vie du Christ sur la terre”.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»