Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 72

La prière, secret de la force, 7 mars

En ce temps-là, Jésus se rendit sur la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu. Luc 6:12.

Dans Luc, nous lisons au sujet du Christ: “En ce temps-là, Jésus se rendit sur la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu.” Chapitre 6:12. Les hommes du monde passent souvent des nuits entières à faire des plans, afin de s'assurer le succès; et Jésus passa de nombreuses nuits en prière. Il était seul avec son Père, recherchant ardemment le Seigneur avec de grands cris et avec larmes. Il semblait dans une agonie de détresse. Pourquoi? Il s'était rendu dans son vignoble pour réclamer les siens, mais il était rejeté, maltraité. Ils [ses ennemis] faisaient des plans pour le crucifier. Il était de plus en plus ... assiégé par les forces sataniques. La façon dont les prêtres et les chefs résistaient à son œuvre était liée aux preuves convaincantes de sa divinité. Ils étaient jaloux de lui parce qu'il possédait une puissance qui lui attirait la foule. Il parlait comme un écrivain à la plume facile. Il possédait un trésor de connaissances, et ses paraboles et illustrations faisaient comprendre la vérité aux illettrés. Sous son enseignement, ceux qui ne pouvaient apprendre la vérité dans les livres pouvaient l'apprendre de la nature.

Mais ceux à qui avaient été confiés les oracles de Dieu, afin qu'ils puissent fidèlement interpréter les Ecritures, rejetèrent et renièrent le Maître envoyé du ciel. Le Christ vit que leur esprit et leurs principes étaient entièrement contraires aux Ecritures. Il vit que la Parole de Dieu était mal interprétée, mal appliquée. Il vit à quel point il serait difficile d'enseigner au peuple à lire les Ecritures correctement, quand leurs maîtres les lisaient à la lumière de leur entendement perverti. Que pouvait-il faire pour attendrir et soumettre leur cœur? C'était le fond de sa prière.

Les Juifs auraient pu se repentir, s'ils l'avaient voulu, mais ils s'étaient revêtus du manteau de leur propre justice. Ils s'affirmaient les descendants d'Abraham, et s'appropriaient toutes les promesses faites à Israël. Mais l'Israël de Dieu, ce sont les êtres convertis, non les descendants d'Abraham en ligne directe. “Quel est donc l'avantage des Juifs, ou quelle est l'utilité de la circoncision? Il est grand de toute manière, et tout d'abord en ce que les oracles de Dieu leur ont été confiés.” Romains 3:1, 2. “Le Juif, ce n'est pas celui qui en a les apparences; et la circoncision, ce n'est pas celle qui est visible dans la chair. Mais le Juif, c'est celui qui l'est intérieurement; et la circoncision, c'est celle du cœur, selon l'Esprit et non selon la lettre. La louange de ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu.” Chapitre 2:28, 29. — Manuscrit 31a, 1898 (7 mars 1898), “Les siens ne l'ont pas reçu”.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»