Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 91

Notre expérience chrétienne doit être stimulée, 26 mars

Je te conseille d'acheter de moi de l'or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies. Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j'aime. Aie donc du zèle, et repens-toi. Apocalypse 3:18, 19.

Notre conscience doit être dégagée de ses œuvres mortes afin de servir le Dieu vivant. Sanctification signifie amour parfait, obéissance parfaite, conformité pleine et entière à la volonté de Dieu. Si notre vie est semblable à la vie du Christ par la sanctification de l'esprit, de l'âme et du corps, notre exemple aura une puissante influence sur le monde. Nous ne sommes pas parfaits, mais nous avons le privilège de trancher les enchevêtrements du moi et du péché, et de nous avancer vers la perfection. ...

De grandes possibilités, des connaissances supérieures et saintes, sont placées à la portée de tous ceux qui font preuve d'une foi authentique. N'allons-nous pas oindre nos yeux de collyre, afin de pouvoir discerner les choses merveilleuses qui nous sont présentées? Pourquoi, avec une ardeur persévérante, ne travaillons-nous pas à la réalisation de cette prière: aller de l'avant, toujours plus haut, pour atteindre l'idéal de sainteté? Nous sommes ouvriers avec Dieu, et nous devons travailler en harmonie les uns avec les autres et avec Dieu, “car c'est Dieu qui produit en [nous] le vouloir et le faire, selon son bon plaisir”. ...

Le Seigneur n'en retire aucun plaisir lorsqu'il nous voit spirituellement faibles. “Car Dieu, qui a dit: La lumière brillera du sein des ténèbres! a fait briller la lumière dans nos cœurs pour faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Christ. Nous portons ce trésor dans des vases de terre, afin que cette grande puissance soit attribuée à Dieu, et non pas à nous.” Nous devons affronter des luttes et des épreuves, mais nous ne sommes pas tenus d'échouer ou de nous décourager. ...

Dieu ne peut être honoré que lorsque nous, qui professons croire en lui, sommes semblables à son image. Nous devons présenter au monde la beauté de la sainteté, et nous ne pourrons passer les portes de la sainteté de Dieu qu'avec un caractère parfaitement semblable à celui du Christ. Si, en nous confiant en Dieu, nous tendons à la sanctification, nous la recevrons. Alors, comme témoins du Christ, nous devons faire savoir au monde ce que la grâce de Dieu a œuvré en nous.

La plus grande anxiété dont nous puissions être affligés, c'est l'incertitude. L'acceptation des bénédictions de Dieu entraîne la droiture et la paix. Les fruits de la droiture sont la tranquillité et l'assurance constantes. Nous devons posséder la simplicité et une sincérité divine. Nous devons acquérir cette sagesse qui vient d'en-haut. Notre expérience chrétienne doit être stimulée par la piété, inondée de la vie divine. — Manuscrit 38, 1899 (26 mars 1899), “La volonté de Dieu pour vous”.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»