Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Messages choisis, vol. 1, Page 376

Chapitre 48 — La règle divine*´Article paru dans The Signs of the Times, 5 décembre 1892.

Le Christ, un divin porteur des péchés

Les commandements de Dieu ont une vaste et longue portée; ils résument en peu de mots tous les devoirs de l'homme. “Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force. ... Tu aimeras ton prochain comme toi-même.” Marc 12:30, 31. La longueur et la largeur, la profondeur et la hauteur de la loi de Dieu sont comprises dans ces paroles; en effet Paul déclare: “L'amour est ... l'accomplissement de la loi.” Romains 13:10. L'unique définition du péché que nous trouvions dans la Bible, la voici: “Le péché est la transgression de la loi.” 1 Jean 3:4. La Parole de Dieu déclare: “Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu.” Romains 3:23. “Il n'en est aucun qui fasse le bien, pas même un seul.” Romains 3:12. Beaucoup se trompent au sujet de l'état de leur cœur. Ils ne se rendent pas compte que le cœur naturel est trompeur par-dessus tout et désespérément mauvais. Ils se drapent dans leur propre justice et sont satisfaits quand ils ont atteint leur propre idéal humain quant au caractère; mais ils échouent lamentablement quand il s'agit d'atteindre l'idéal divin; ils ne peuvent satisfaire les exigences divines par eux-mêmes.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»