Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Messages choisis, vol. 1, Page 449

Chapitre 61 — Le Christ, centre du Message*Article paru dans The Review and Herald, 20 mars 1894.

Le Christ, notre justice

Le message du troisième ange demande que soit présenté le sabbat du quatrième commandement; cette vérité doit donc être présentée au monde, mais Jésus-Christ, le grand centre d'attraction, ne doit pas être laissé en dehors du message du troisième ange. Plusieurs de ceux qui ont été engagés dans l'œuvre pour ce temps-ci, ont traité le Christ comme un accessoire, donnant la première place à des théories et à des raisonnements. On n'a pas donné une place éminente à la gloire de Dieu révélée à Moïse concernant le caractère divin. Le Seigneur avait dit à Moïse: “Je ferai passer devant toi toute ma bonté.” Exode 33:19. “L'Eternel passa devant lui, et s'écria: L'Eternel, l'Eternel, Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité, qui conserve son amour jusqu'à mille générations, qui pardonne l'iniquité, la rébellion et le péché, mais qui ne tient point le coupable pour innocent.” Exode 34:6, 7.

Il semble qu'un voile a recouvert les yeux de plusieurs de ceux qui ont travaillé dans la cause, si bien qu'en présentant la loi ils ont perdu de vue Jésus, ils ont négligé de proclamer le fait que là où le péché a abondé la grâce surabonde. C'est à la croix du Calvaire que la miséricorde et la vérité*15 — M.C.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»