Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Messages choisis, vol. 1, Page 467

Chapitre 63 — La perle de grand prix*Article paru dans The Review and Herald, 8 août 1899.

Le Christ, notre justice

“Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.” Jean 3:16. Il est le même hier, aujourd'hui, et éternellement. La justice du Christ, telle une perle blanche, est pure, sans défaut, sans tache, sans faute. Cette justice peut devenir la nôtre. Le salut, avec ses trésors inestimables, achetés au prix du sang, voilà la perle de grand prix. On peut la chercher et la trouver. Tous ceux qui l'ont vraiment trouvée sont prêts à vendre tout ce qu'ils possèdent pour l'acquérir. Ils prouvent ainsi qu'ils sont un avec le Christ, tout comme il est un avec le Père. Dans la parabole le marchand vend tout ce qu'il a pour prendre possession de la perle de grand prix. Ainsi sont magnifiquement représentés ceux qui apprécient la vérité au point d'abandonner tout ce qu'ils possèdent pour l'acquérir. Par la foi ils se saisissent du salut que leur a procuré le sacrifice du Fils unique de Dieu.

Il en est qui sont constamment à la recherche de cette perle précieuse, mais sans renoncer entièrement à leurs mauvaises habitudes. Ils ne meurent pas au moi afin que le Christ vive en eux. C'est pourquoi ils ne trouvent pas la perle

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»