Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Messages choisis, vol. 2, Page 252

Introduction

Ellen G. White, la messagère du Seigneur, a connu la souffrance. Dès son enfance ses espoirs ont été frustrés par un accident qui la surprit à l'âge de neuf ans et risqua de lui coûter la vie. Elle connut quatre fois les douleurs de la maternité. Elle perdit deux de ses fils. Elle resta veuve pendant presque la moitié de sa vie publique. Elle a su ce que c'est que souffrir de longues maladies. Les messages d'encouragement qu'elle adressa aux affligés, à ceux qui attendaient la mort, aux personnes âgées ou endeuillées, étaient marqués au coin de son expérience.

Personne ne saurait expliquer les mystères de la Providence, mais ceux qui ont mis leur confiance en Dieu en temps d'épreuve et de souffrance savent que Dieu poursuit son plan. Mme White savait cela et l'a exprimé dans son journal où elle consigna jour après jour, en 1892, ce qu'elle éprouva au cours de dix mois de souffrances endurées en pays étranger: sa déception de ne pas obtenir la guérison en réponse à la prière et à l'onction, et sa foi indomptable en Dieu pour la vie ou la mort s'y manifestent.

Les messages personnels écrits par Mme White en diverses circonstances, offerts ici pour la consolation de ceux qui souffrent, aideront à trouver une réponse à la question: Si Dieu est amour, pourquoi les siens doivent-ils subir parfois de longues maladies? Pourquoi doivent-ils languir sur un lit de souffrance? Les personnes qui traversent des expériences semblables à celles qui sont décrites ici trouveront dans ces pages réconfort et encouragement. Des répétitions inévitables n'ont d'autre but que d'apporter des consolations dans les situations personnelles les plus diverses.

Le Comité du White.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»