Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Messages choisis, vol. 2, Page 390

Chapitre 41 — Conseils au sujet de certaines situations matrimoniales

Un cas ou un second mariage était legitimé

En ce qui concerne le mariage de votre fille avec J, je vois ce qui vous préoccupe. Mais le mariage s'est fait avec votre consentement, et votre fille l'a accepté comme son mari en connaissance de cause; je ne vois donc pas pourquoi vous vous feriez du souci à ce propos. Votre fille aime J, et il se peut que ce mariage soit voulu de Dieu pour permettre aussi bien à J qu'à votre fille de faire une plus riche expérience et de combler leurs lacunes. Du moment que votre fille s'est engagée avec J dans les liens du mariage, rompre cet engagement ne saurait être une chose juste. Elle ne peut pas maintenant se soustraire à ses obligations. ... Je suis personnellement au courant de ses relations avec sa première femme. J aimait K plus qu'elle ne méritait. Il a tout fait pour l'aider et pour la retenir auprès de lui. Il n'aurait pu mieux faire. Je l'ai suppliée, m'efforçant de lui montrer combien sa conduite était déraisonnable, et je lui ai demandé de ne pas solliciter un divorce. Mais elle était bien décidée à suivre son caprice avec obstination. Aussi longtemps qu'elle resta auprès de lui elle chercha à lui subtiliser autant d'argent que possible, sans lui témoigner l'amabilité dont une femme devrait faire preuve à l'égard de son mari.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»