Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Le Ministère Évangélique, Page 123

Chapitre 5 — Relations sociales

Le ministère des jeunes prédicateurs, mariés ou non, est souvent compromis par l'inclination que témoignent pour eux certaines jeunes femmes. Ces personnes ne se rendent pas compte qu'on les regarde et que leur conduite peut déconsidérer le ministère de celui à qui elles accordent tant d'attention. Si elles s'en tenaient strictement aux règles de la bienséance, cela vaudrait mieux pour elles ainsi que pour le prédicateur. Dans le cas contraire, elles se placent elles-mêmes dans une position désagréable et elles se font voir sous un jour défavorable.

Mais la responsabilité essentielle repose sur le ministre lui-même. Il devrait montrer qu'une telle attention lui déplaît fort, et s'il suit le chemin où Dieu voudrait le voir, son ministère n'en sera pas longtemps troublé. Qu'il fuie toute apparence de mal, et si les jeunes femmes se montrent trop familières, c'est le devoir du prédicateur de leur faire comprendre que cette attitude n'est pas convenable. Il faut décourager cette hardiesse, même si on passe pour un peu rude, car il s'agit d'éviter que le blâme retombe sur l'œuvre de Dieu. Les jeunes femmes qui ont été converties à la vérité et à Dieu seront sensibles au reproche et se réformeront.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»