Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Le Ministère Évangélique, Page 20

Chapitre 3 — Le champ, c'est le monde

“Comme Jésus marchait le long de la mer de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et André, son frère, qui jetaient un filet dans la mer; car ils étaient pêcheurs. Il leur dit: Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d'hommes. Aussitôt, ils laissèrent leurs filets, et le suivirent. De là, étant allé plus loin, il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et Jean, son frère, qui étaient dans une barque avec Zébédée, leur père, et qui réparaient leurs filets. Il les appela, et aussitôt ils laissèrent la barque et leur père, et le suivirent.” Matthieu 4:18-22.

La prompte obéissance de ces hommes est remarquable: ils ne posèrent aucune question et ne s'inquiétèrent d'aucune rétribution. L'appel du Christ portait en lui une puissance contraignante. Jésus voulait, avec l'aide de ces humbles pêcheurs, faire passer des hommes du camp de l'adversaire au service de Dieu. Pour cela, ils devaient devenir ses témoins et porter au monde la vérité, pure de toute tradition et de tout sophisme humains. La pratique des vertus du Maître, leurs courses et leurs travaux communs, allaient en faire des pêcheurs d'hommes.

C'est ainsi que les premiers disciples devinrent ministres de l'Evangile. Pendant trois ans, ils travaillèrent avec le Sauveur, et son enseignement, ses miracles en faveur

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»