Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Le Ministère Évangélique, Page 216

Chapitre 11 — Enseigner la libéralité

Lorsque de petits groupes de croyants se constituent ici et là, il ne faut jamais donner l'impression aux nouveaux convertis que Dieu ne leur demande pas d'aider d'une manière systématique à soutenir la cause par leur travail et leurs moyens personnels. Fréquemment, ceux qui acceptent la vérité de l'Evangile sont parmi les pauvres de ce monde; mais ce n'est pas une excuse pour négliger les devoirs qui leur incombent à l'égard de la précieuse lumière qu'ils ont reçue. Ils ne devraient pas prétexter la pauvreté pour éviter de se constituer un trésor dans le ciel. Les bénédictions qui sont à la portée des riches sont aussi à leur portée. S'ils sont fidèles dans l'utilisation du peu qu'ils possèdent, leur trésor dans le ciel s'accroîtra à la mesure de leur fidélité. C'est le mobile qui les pousse à donner et non le montant de leurs dons qui rend leur offrande valable aux yeux de Dieu.

On devrait apprendre à tous à faire ce qu'ils peuvent pour le Maître et à donner dans la mesure où il accorde la prospérité. Il réclame comme son dû le dixième du revenu, grand ou petit, et ceux qui ne le donnent pas dérobent le Seigneur et ne peuvent s'attendre à ce qu'il les fasse prospérer. Même si l'Eglise est composée en grande partie de

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»