Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Le Ministère Évangélique, Page 368

Chapitre 7 — Ne recherchons pas la discussion

Les jeunes prédicateurs devraient éviter les discussions, car elles n'augmentent pas leur spiritualité et ne favorisent pas l'humilité de l'esprit. Dans certains cas, il peut être nécessaire de faire front à un adversaire orgueilleux de ses arguments et d'avoir un débat public. Mais généralement ces discussions, orales ou écrites, font plus de mal que de bien. Il s'ensuit une responsabilité considérable pour le prédicateur, car il doit prendre garde à la réaction qui se produit après l'excitation des sentiments religieux et ne pas céder au découragement...

Généralement, le résultat de telles discussions est de rendre les prédicateurs présomptueux et de leur donner d'eux-mêmes une trop haute idée. Ce n'est pas tout. Ceux qui aiment les débats ne sont pas qualifiés pour être les pasteurs du troupeau. Ils ont entraîné leur esprit à répondre aux adversaires et souvent d'une manière sarcastique. Aussi sont-ils incapables de s'approcher des cœurs qui souffrent et qui ont besoin de réconfort...

Lorsqu'on prêche une vérité impopulaire et qu'on engage les gens à se charger d'une croix, il faut prendre soin de prononcer chaque mot comme Dieu l'aurait fait. Il ne faut jamais être tranchant. On doit présenter la vérité

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»