Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Le Ministère Évangélique, Page 382

Chapitre 11 — Notre attitude à l'égard de la politique

Aux professeurs et aux directeurs de nos écoles:

Ceux qui ont la responsabilité de nos institutions et de nos écoles devraient veiller sur leurs paroles et leurs jugements afin de ne pas entraîner leurs élèves dans une mauvaise voie. Ceux qui enseignent la Bible dans nos églises et dans nos écoles ne sont pas libres de manifester leur opinion pour ou contre des hommes ou un parti politique. En le faisant, ils excitent les esprits de sorte que chacun préconise sa théorie favorite. Parmi les croyants, il en est qui seraient ainsi amenés à exprimer leurs sentiments et leurs préférences à ce sujet, et la division naîtrait dans l'Eglise.

Le Seigneur désire que son peuple ne s'occupe pas de politique. Sur cette question le silence est d'or. Le Christ invite ses disciples à s'unir sur les principes du pur Evangile tels qu'ils sont révélés dans la Parole de Dieu. Nous ne pouvons pas voter en toute sûreté pour tel ou tel parti, car nous ne connaissons pas exactement ceux en faveur desquels nous votons. Nous ne pouvons essayer de plaire à des hommes qui useront de leur influence pour restreindre la liberté religieuse et pour prendre des mesures d'oppression afin d'obliger leurs concitoyens à observer le dimanche

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»