Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Le Ministère Évangélique, Page 430

Chapitre 6 — Consécration

“Il y avait dans l'église d'Antioche des prophètes et des docteurs: Barnabas, Siméon, appelé Niger, Lucius de Cyrène, Manahem ... et Saul. Pendant qu'ils servaient le Seigneur dans leur ministère et qu'ils jeûnaient, le Saint-Esprit dit: Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour l'œuvre à laquelle je les ai appelés.” Actes 13:1, 2. Avant d'être envoyés comme missionnaires au monde païen, ces apôtres furent solennellement consacrés à Dieu par le jeûne, la prière et l'imposition des mains. Ainsi, ils furent autorisés par l'Eglise, non seulement à enseigner la vérité, mais à baptiser et à organiser des communautés. Ils reçurent donc une entière autorité ecclésiastique.

L'Eglise chrétienne, à cette époque, entrait dans une période importante de son histoire. Il fallait dès lors proclamer avec vigueur le message évangélique parmi les Gentils. Le résultat en serait pour l'Eglise un renforcement dû à une grande moisson d'âmes. Les apôtres qui avaient été chargés de la direction de cette œuvre allaient être exposés à la suspicion, aux préjugés et à la jalousie. Comme ils enseigneraient que “le mur de séparation” (Ephésiens 2:14) qui avait si longtemps existé entre les Juifs et les Gentils

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»