Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Messages à la Jeunesse, Page 100

Chapitre — 26 Le combat de la foi

Beaucoup de jeunes ne servent pas Dieu par principe. Le moindre nuage suffit à les jeter dans le désespoir; ils n'ont aucune endurance. Ils ne croissent pas dans la grâce. En apparence, ils observent les commandements de Dieu; en réalité, ils ne se soumettent pas à la loi de Dieu, et ne le peuvent même pas. Leur cœur charnel aurait besoin d'un changement. S'ils pouvaient apercevoir toute la beauté de la sainteté, ils soupireraient après elle comme le cerf après les eaux courantes; ils s'attacheraient à Dieu et à sa loi; le joug du Christ leur paraîtrait aisé, son fardeau léger.

Si vous conformez vos pas aux ordres du Seigneur, chers jeunes gens, ne vous attendez pas à trouver toujours un sentier paisible et prospère. Le sentier qui conduit à l'éternité n'est pas toujours facile; il semble parfois obscur et épineux. Mais ayez cette assurance: Dieu vous entoure de ses bras éternels pour vous garder du mal. Il vous demande d'exercer une foi ardente et de vous confier en lui aux heures sombres comme aux heures ensoleillées.

Une foi vivante

La foi doit habiter dans le cœur du disciple du Christ; sans elle, impossible de plaire à Dieu. Telle une main s'emparant du secours infini, la foi est le moyen qui fait battre le cœur renouvelé à l'unisson avec celui du Christ.

Parfois, l'aigle qui s'efforce d'atteindre son nid se trouve rejeté en arrière par la violence de la tempête.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»