Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Messages à la Jeunesse, Page 107

Chapitre — 29 Une vie de victoire

On vit en paix quand on sent sa dépendance de la puissance divine. Dès qu'une âme décide d'agir en harmonie avec la lumière reçue, le Saint-Esprit accorde plus de lumière et de force. La grâce de l'Esprit s'ajoute pour permettre à l'âme de tenir ses résolutions, mais elle ne dispense pas de l'effort personnel. Pour réussir dans la vie chrétienne, il faut s'approprier la lumière que Dieu a donnée. Ce n'est pas l'abondance des lumières et des preuves qui affranchit une âme; il faut que les facultés et les énergies de l'âme s'unissent pour crier sincèrement: “Je crois! viens au secours de mon incrédulité!”1Marc 9:24.

Vous pouvez vous réjouir avec moi à la vue des brillantes perspectives de l'avenir. Soyez joyeux et louez la bonté du Seigneur. Confiez-lui le soin des choses que vous ne comprenez pas. Il vous aime, il compatit à toutes vos faiblesses. Il “nous a comblés en Christ de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes”.2Ephésiens 1:3,vers. synodale. Le cœur de l'Infini ne serait pas satisfait s'il accordait à ceux qui aiment son Fils de moindres bienfaits que ceux qu'il dispense à celui-ci.

Satan cherche à détourner nos pensées de notre puissant Secours, pour que nous nous attardions à considérer notre état dégénéré. Mais Jésus, tout en voyant notre culpabilité passée, nous parle de pardon; nous ne devrions pas lui infliger le déshonneur de mettre en doute son amour. Si le sentiment du péché n'est pas déposé au pied de la croix, il finira par

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»