Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Messages à la Jeunesse, Page 149

Chapitre — 40 Exercer sa volonte

La religion pure a quelque chose à faire avec la volonté. La volonté est la faculté qui gouverne la nature de l'homme et à laquelle toutes les autres doivent obéir. Ne confondons pas la volonté avec le goût ou l'inclination: elle est le pouvoir qui décide, qui produit, chez les enfants des hommes, soit l'obéissance à Dieu, soit la désobéissance.

Instabilite et doute

Vous êtes un jeune homme instable, désireux d'orienter votre vie de façon à vous qualifier finalement pour le ciel. Souvent vous éprouvez un sentiment de découragement en constatant votre faiblesse morale, en voyant combien vous êtes exposé au doute et dominé par les habitudes contractées quand vous viviez encore dans le péché. Vos émotions vous trahissent, malgré vos meilleures résolutions et vos engagements les plus solennels. Rien ne vous paraît réel. Votre instabilité vous fait douter de la sincérité de ceux qui cherchent votre bien. Plus le doute vous assaille, plus les choses perdent pour vous de leur réalité, si bien qu'il vous semble ne plus trouver de terrain solide nulle part. Vos promesses sont comme des chaînes de sable, et vous considérez dans la même lumière irréelle les paroles et les œuvres de ceux en qui vous devriez avoir confiance.

La force qu'on acquiert en courbant sa volonte

Vous serez en danger aussi longtemps que vous n'aurez pas compris en quoi consiste la véritable force

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»