Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Messages à la Jeunesse, Page 171

Chapitre — 49 L'education chretienne, une necessite

Dieu exige le développement des facultés mentales. Il veut que ses serviteurs aient une plus grande intelligence et un jugement plus sain que le commun des mortels. Ceux qui sont trop indolents ou trop insouciants pour devenir des ouvriers utiles et instruits sont les objets de son déplaisir. Le Seigneur nous invite à l'aimer de tout notre cœur, de toute notre âme, de toute notre force, de toute notre pensée. Cela nous place dans l'obligation de développer notre intelligence au plus haut degré possible, afin que nous puissions connaître et aimer notre Créateur de toute la force de notre pensée.

Dès que les facultés sont entièrement sous le contrôle de l'Esprit de Dieu, elles se développent et peuvent être employées efficacement à l'avancement de son règne. L'ignorant qui a une vie consacrée et qui désire faire du bien à ses semblables peut être employé au service de Dieu. Ceux qui sont dotés de ce même esprit de consécration, secondés par une solide culture, sont en état de faire une œuvre beaucoup plus importante pour le Christ. Ceux-là occupent une position privilégiée.

Se preparer pour un plus noble service

Le Seigneur désire que nous acquérions le plus de connaissances possible, avec l'unique but d'en faire part à d'autres. Nul ne peut savoir où et comment il sera appelé à travailler ou à parler pour Dieu. Seul, notre Père céleste sait ce qu'il peut faire des hommes. Il y a autour de nous des possibilités que la faiblesse de notre foi ne saurait discerner. Nos facultés doivent

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»