Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Messages à la Jeunesse, Page 201

Chapitre — 61 Un travail personnel

Le Christ s'entretenait volontiers avec les personnes qu'il rencontrait, et ces entretiens constituaient une partie importante de son œuvre. Une seule âme recevait toute son attention; cette âme devait, plus tard, transmettre à des milliers de personnes ce qu'elle avait reçu.

Ceux qui s'emploient joyeusement à servir Dieu dans les petites choses sont ceux qui verront leurs efforts le mieux récompensés. Chaque être humain doit travailler avec son propre fil, le faisant entrer dans le tissu de la vie, et achevant le dessin....

Apprenez aux jeunes à s'entraider: c'est ainsi que chacun sera préparé à devenir un ouvrier consacré, travaillant sur une échelle plus vaste. Des milliers de cœurs peuvent être atteints de la manière la plus simple.

Les personnes les plus intellectuelles, celles que le monde considère comme les mieux douées et qu'il comble de ses louanges, sont souvent réconfortées par des paroles humbles et simples prononcées par quelqu'un qui aime Dieu et qui sait parler de cet amour aussi naturellement que les mondains des choses qui remplissent leur esprit. Les paroles seules, même si elles sont bien préparées et étudiées, n'ont qu'une influence limitée; mais qu'un fils ou une fille de Dieu accomplisse un travail fidèle par ses paroles et petits services, rendus avec simplicité, et des portes longtemps verrouillées s'ouvriront toutes grandes. — The Review and Herald, 9 mai 1899.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»