Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Messages à la Jeunesse, Page 211

Chapitre — 66 La dignite du travail

Le dessein de Dieu était d'alléger, par le travail, les maux introduits dans le monde par la désobéissance de l'homme. Les fatigues du travail devaient éloigner les tentations de Satan et arrêter la vague du mal. Quoique accompagné d'anxiétés, de fatigues et de douleurs, le travail est une source de bonheur et de progrès, en même temps qu'une sauvegarde contre la tentation. La discipline qu'il inflige empêche de se complaire à soi-même et favorise l'application, la pureté et la fermeté. Il fait donc partie du vaste plan élaboré par Dieu pour nous relever de la chute. MJ 211.1

Le travail manuel preferable aux jeux

Un préjugé très général regarde le travail manuel comme quelque chose de dégradant, alors que des hommes peuvent s'adonner à leur gré au cricket, au base-ball ou à la boxe sans paraître dégradés. Satan prend plaisir à voir des êtres humains employer leurs forces physiques et mentales à ce qui n'est ni éducatif ni utile, à ce qui ne contribue en rien à soulager les besoins des nécessiteux. Tandis que les jeunes gens deviennent habiles à des jeux dépourvus de valeur, Satan joue sur eux le jeu de la vie; il leur enlève les talents que Dieu leur a confiés pour les remplacer par ses vilains défauts. Il s'efforce d'amener les hommes à ignorer Dieu. Il cherche à épaissir et à absorber si complètement l'esprit que Dieu n'y trouve plus aucune place. Il ne veut pas que les jeunes gens connaissent MJ 211.2

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»