Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Messages à la Jeunesse, Page 307

Chapitre — 102 Responsabilite individuelle

Notre Père céleste ne nous demande ni plus ni moins que ce dont il nous a rendus capables de faire. Il n'impose pas à ses serviteurs des fardeaux qu'ils ne peuvent porter. “Il sait de quoi nous sommes formés, il se souvient que nous sommes poussière.”1Psaumes 103:14. Nous pouvons donc faire par sa grâce tout ce qu'il demande de nous.

“On demandera beaucoup à qui l'on a beaucoup donné.”2Luc 12:48. Individuellement, nous serons tenus responsables si nous faisons un iota de moins que ce que nous aurions dû faire. Le Seigneur mesure avec exactitude chacune de nos possibilités; aussi sait-il ce qu'il peut attendre de nous. Les talents utilisés entreront en ligne de compte au dernier jour aussi bien que ceux dont on aura fait usage. Car Dieu nous tient responsables de tout ce que nous pourrions devenir par un sage emploi des talents reçus. Nous serons jugés d'après ce que nous aurions pu faire, mais que nous n'avons pas fait parce que nous n'avons pas employé toutes nos facultés à la gloire de Dieu. Même si nous ne perdons pas notre âme, nous ressentirons pendant l'éternité la perte occasionnée par notre négligence à développer nos talents et nos connaissances.

Mais quand nous nous donnons entièrement à Dieu, et que nous suivons intégralement ses directives, il se rend responsable de nos progrès. Il ne veut pas que nous nous préoccupions des résultats de nos efforts désintéressés et énergiques. Nous ne devons même pas

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»