Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Messages à la Jeunesse, Page 351

Chapitre — 120 L'influence du vetement

Nous ne blâmons pas l'élégance dans le vêtement. Le bon goût ne doit être ni méprisé ni condamné. Si nous vivions d'une manière conforme à notre foi, nous nous ferions remarquer par la simplicité dans le vêtement autant que par le zèle dans les bonnes œuvres. Le manque de goût, d'ordre et de propreté dans le vêtement est incompatible avec la vérité; celle-ci, loin d'avilir, ennoblit. Ils font du tort à la vérité, les croyants qui se montrent négligents dans le vêtement, rudes et grossiers dans leurs manières. L'apôtre inspiré dit que nous sommes “en spectacle au monde, aux anges et aux hommes”.11 Corinthiens 4:9. Le ciel tout entier observe l'influence que les disciples du Christ exercent chaque jour sur le monde....

Un vêtement simple fait paraître une femme sensée de la manière la plus avantageuse. Nous jugeons le caractère d'une personne par sa façon de se vêtir. Une femme modeste et pieuse s'habille avec modestie. Un goût fin, un esprit cultivé se manifestent dans le choix d'un vêtement simple et approprié. Les jeunes femmes qui parviennent à se soustraire à l'esclavage de la mode font l'ornement de la société. C'est la valeur morale qui compte chez la femme; comprendre ceci, c'est se vêtir avec simplicité et se montrer sans prétention dans ses manières. Quel charme se dégage d'un vêtement simple aussi gracieux que les fleurs des champs! — The Review and Herald, 17 novembre 1904.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»