Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Messages à la Jeunesse, Page 356

Chapitre — 122 L'idolatrie du vetement

L'idolâtrie dans le vêtement (la vanité) est une maladie morale. Il faut s'en débarrasser avant d'entrer dans une vie nouvelle. Nombreux sont ceux pour lesquels l'acceptation des vérités de l'Evangile implique une véritable réforme dans la manière de se vêtir.

Cela ne veut pas dire que les nouveaux convertis doivent avoir une mise négligée. Pour l'amour du Christ, dont nous sommes les témoins, nous devrions chercher à avoir une mise aussi correcte que possible. En relation avec le service du Tabernacle, Dieu avait pris soin de mentionner chacun des détails se rapportant aux vêtements de ceux qui devaient officier en sa présence, nous montrant qu'il s'intéresse à la manière de se vêtir de ses enfants. Les indications qui sont données au sujet des robes d'Aaron sont très précises, car ces robes avaient un caractère symbolique. Les vêtements des disciples du Christ devraient avoir le même caractère. Nous devons être en toutes choses ses représentants. La propreté, la simplicité, la modestie, la décence devraient nous caractériser dans le domaine du vêtement. La Parole de Dieu ne renferme aucune approbation concernant les changements de mode faits en vue de nous faire ressembler davantage au monde. Les chrétiens ne doivent pas se vêtir d'une manière somptueuse et dispendieuse.

Les enseignements de l'Ecriture se rapportant aux vêtements devraient être soigneusement étudiés. Nous avons besoin de connaître toujours mieux la pensée de Dieu même en ce qui concerne la manière de nous vêtir. Tous ceux qui, d'un cœur sincère, soupirent après la grâce du Christ, prêteront attention aux instructions divines. Même la façon d'une robe peut parler en faveur de l'Evangile. — Témoignages pour l'Église 2:459.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»