Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Messages à la Jeunesse, Page 381

Chapitre — 130 Il y a de la joie dans la religion

La demeure future des justes et leur récompense éternelle: voilà des sujets élevés et ennoblissants qu'il faut proposer à la méditation de la jeunesse. Insistez sur le merveilleux plan du salut, sur le grand sacrifice accompli par le Roi de gloire afin que, grâce aux mérites de son sang et à votre obéissance, il vous soit donné de vous asseoir sur le trône du Christ. Un tel sujet devrait susciter les plus nobles méditations de l'esprit. Obtenir la faveur de Dieu, quel privilège! ... MJ 381.1

Jeunes amis, un tel emploi de vos loisirs est fait pour vous rendre heureux. La raison de votre inquiétude est celle-ci: vous négligez de puiser à l'unique source du bonheur. Vous vous efforcez sans cesse de trouver hors du Christ les jouissances qui ne peuvent être trouvées qu'en lui. En lui, aucun espoir n'est déçu. Combien l'on néglige le précieux avantage de la prière! La lecture de la Parole de Dieu dispose l'esprit à la prière. Si vous avez si peu d'inclination à vous approcher de Dieu par la prière, c'est principalement parce que des lectures qui ont fasciné votre imagination et suscité en vous des passions profanes vous ont disqualifiés pour cette œuvre sainte. Plus de goût pour la Parole de Dieu; l'heure de la prière est oubliée. Pourtant, c'est dans la prière que le chrétien trouve sa force. Dans la solitude, le chrétien n'est jamais seul; car il sent la présence de Celui qui a dit: “Voici, je suis toujours avec vous.” MJ 381.2

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»