Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Messages à la Jeunesse, Page 459

Chapitre — 156 Un mariage sain et la maitrise de soi-meme dans le mariage

Ceux qui font profession de christianisme ne devraient pas s'engager dans les liens du mariage sans avoir examiné la question d'un point de vue élevé, avec soin et avec prière, pour voir si Dieu sera glorifié par cette union. Ils devraient ensuite réfléchir sérieusement aux conséquences de l'exercice de leurs droits conjugaux, et mettre un principe sanctifié à la base de tous leurs actes.

Voir les consequences de loin

Avant d'accroître sa famille, il faut voir si Dieu sera glorifié ou déshonoré par ce moyen. Dès le début de leur union, et au cours de chaque année de leur vie conjugale, les époux devraient s'efforcer de glorifier Dieu. Ils devraient réfléchir avec sang-froid à l'avenir de leurs enfants. On n'a pas le droit de mettre au monde des enfants qui seront à la charge de la société. A-t-on un métier permettant d'entretenir une famille et d'éviter que l'on devienne un fardeau pour d'autres? Si ce n'est pas le cas, c'est un crime de mettre au monde des enfants qui auront à souffrir du manque de soins, ou d'aliments, ou de vêtements.

Une passion dominante

On pense peu à ces choses en cette époque pressée et corrompue. Les convoitises l'emportent, ne souffrant

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»