Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Messages à la Jeunesse, Page 63

Chapitre — 15 Le temple de l'ame

Une obéissance implicite aux exigences divines contribuera d'une manière étonnante à élever, développer et fortifier toutes les facultés de l'homme. Ceux qui, dès leur jeunesse, se sont voués au service de Dieu, montrent un jugement solide et un vif discernement. Pourquoi n'en serait-il pas ainsi? Par la communion avec le plus grand Maître que le monde ait jamais connu, l'on élargit sa compréhension, l'on éclaire son esprit et l'on purifie son cœur: l'homme entier se trouve élevé, affiné, ennobli. “La révélation de tes paroles éclaire, elle donne de l'intelligence aux simples.”1Psaumes 119:130.

L'ideal divin

Parmi les jeunes faisant profession de piété, il s'en trouve beaucoup qui semblent contredire cette déclaration. Ils ne font aucun progrès soit dans la connaissance soit dans la spiritualité. Leurs facultés s'étiolent au lieu de se développer. Les paroles du Psalmiste ne s'appliquent qu'au chrétien authentique. Ce n'est pas la lettre nue de la Parole de Dieu qui répand la lumière et donne l'intelligence; c'est la parole ouverte au cœur et appliquée par le Saint-Esprit. Un homme vraiment converti devient un enfant de Dieu, participant de la nature divine. Le cœur n'est pas seul à être renouvelé: l'intelligence elle-même reçoit une nouvelle vigueur; on a vu souvent des personnes n'ayant jamais manifesté, avant leur conversion, que des capacités ordinaires ou même médiocres, mais que la conversion

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»